F | D

Piquerez SA (EPSA)

Fabrique de boîtes de montres, fondée à Bassecourt en 1939 par Ervin Gustave Piquerez (1909-1971). Elle connaît une très forte croissance jusqu'au début des années 1970. Elle est alors la plus importante entreprise de Bassecourt. Le nombre d'employés passe d'une centaine au début des années 1940 à un maximum de 590 en 1971. Quant au chiffre d'affaires, il atteint plus de 25 millions de francs en 1970. Ces succès reposent notamment sur un sens très poussé de l'innovation, en particulier dans le domaine des boîtes de montres étanches. A la mort du fondateur (1971), ses héritiers adoptent un comportement rentier qui ne permet à l'entreprise de faire face à la crise horlogère. Largement dépendante de capitaux bancaires, la société fusionne en 1984 avec la holding La Générale SA, avant de se voir reprise par le géant coréen Samsung (1994-1999) puis l'entreprise jurassienne Valentini SA (1999-2003).


Auteur·trice du texte original: Pierre-Yves Donzé, 10/08/2005

Dernière modification: 16/02/2011

Fonds d’archives

CEJARE, Fonds E. Piquerez SA

Bibliographie

Jean-Daniel Kleisl, Piquerez SA et Ruedin SA. Le patronat de la boîte de montre dans la vallée de Delémont. L'exemple de E. Piquerez SA et de G. Ruedin SA à Bassecourt (1926-1982), Delémont, 1999, 245 p.

Suggestion de citation

Pierre-Yves Donzé, «Piquerez SA (EPSA)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/571-piquerez-sa-epsa, consulté le 23/07/2024.

Catégorie

Entreprises
Entreprises

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.