Estre, Yvonne (1915-2007)

Née Quain. Décédée à Boncourt le 19 décembre 2007. Passe presque toute sa vie à la Queue-au-Loup, à vingt mètres de la frontière.
Durant la Deuxième Guerre mondiale, E. s'investit pour aider les réfugiés, notamment belges et néerlandais. Après la guerre, elle fut honoré par son Altesse royale la princesse Juliana (Pays-Bas). Elle rendit aussi de nombreux services aux Services de renseignements (SR) suisse et alliés et à la Résistance (not. le réseau Stockbrocker). Ses activités étant considérées comme illégales, elle est incarcérée à plusieurs reprises. Le 2 mai 1946, elle est acquittée par le Tribunal militaire alors qu'elle était accusée d'espionnage au préjudice d'un état étranger (le IIIe Reich) et d'infractions aux Arrêtés du Conseil fédéral relatifs à la fermeture partielle des frontières.
E. est interviewée dans le cadre du projet Archimob (fondé en 1998) qui récolte plus de 500 témoignages filmés de témoins de la Deuxième Guerre mondiale.

Emma Chatelain, 29/01/2008
Dernière modification: 4/04/2008

Bibliographie

Fabienne Regard, Laurent Neury, Mémoire d'une Suisse en guerre. La vie..., malgré tout, Yens sur Morges, 2002, p. 246
Jean-Pierre Marandin, Résistances 1940-1944, vol. 1: A la frontière franco-suisse des hommes et des femmes en résistance, Besançon : Ed. Cêtre, 2005, pp. 185, 221 n. 7
Le Quotidien Jurassien, 31 décembre 2007

Lien: http://www.archimob.ch/arc/db/tem_aff.php?id=75