Deutsch

Guerdat, Steve (1982-)

Né le 10 juin 1982 à Bassecourt. Fils de Philippe Guerdat, cavalier.
Cavalier, G. est victorieux de nombreux Grands Prix internationaux et champion olympique en 2012.
Participe aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes,  de 2008 à Pékin (médaille de bronze par équipes en saut d'obstacles, suite à la disqualification de l'équipe norvégienne) et de 2012 à Londres où il remporte l'or dans la catégorie du saut d'obstacles et la quatrième place par équipes. Depuis décembre 2008, il est le n° 10 mondial du classement de la FEI.
Au niveau national, il est champion Suisse junior en 1998, 3e du championnat de Suisse "élite" en 1999 et champion Suisse en 2008 (Bâle). 5e individuel aux Européens juniors et jeunes cavaliers en 2001, médaillé de bronze par équipe et 4e individuel en 2002.
Médaillé de bronze par équipe et 6e individuel aux championnats d’Europe 2003 à Donaueschingen (All) ; 5e par équipe aux JO d’Athènes 2004 ; 2e par équipe et 7e individuel aux championnats d’Europe de San Patrignano en 2005 ; 6e de la finale de la Coupe du monde de saut à Las Vegas en 2005, 3e en 2007, 7e en 2008 (Göteborg), 8e en 2009 (Las Vegas), etc. Au JO de Pékin 2008, il se classe 10e en individuel et empoche la médaille de bronze par équipe (après la discalification des Norvégiens pour dopage). Il devient champion d'Europe de saut par équipe aux européens de Windsor en 2009 et remporte la deuxième place lors de la finale de la coupe du monde aux Pays-Bas en 2012, à Bois-le-Duc. En 2010, il remporte la finale du Top Ten.
Lors des JO de Londres en 2012, il gagne le titre dans la catégorie du sauts d'obstacles (sur Nino des Buissonnets) grâce à deux parcours sans faute ce qu'il est le seul à réaliser. L'hippisme suisse n'avait plus connu de champion olympique depuis les JO de Paris en 1924 avec Alphonse Gemuseus.
Du 6 novembre au 10 décembre 2012, il prend pour la première fois de sa carrière la tête du classement mondial de saut de la Fédération équestre internationale (FEI). Après Markus Fuchs (1er juin 2006-31 décembre 2007) et Pius Schwizer (1er février-31 mai 2010), il est le troisième Suisse à accéder à la plus haute place de ce classement.
En 2012, tout comme lors des finales de la Coupe du monde 2013 à Stockholm, G. termine au 2e rang. En avril 2015 enfin, il est le troisième suisse à remporter la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles, à Las Vegas. Il récidive l'année suivante à Göteborg (Suède) et encore une fois en 2019, dans la même ville, devenant le 5e cavalier au niveau mondial à remporter 3 fois le graal à l'issue de la saison.

En septembre 2002, G. est engagé par le marchand de chevaux Jan Tops aux Pays-Bas. Jusqu’en 2006, il va monter ses chevaux et participer à de nombreux grands prix. Il décide de le quitter, désireux de pouvoir travailler avec des chevaux qui ne sont pas vendus régulièrement. Il accepte alors une offre du richissime homme d’affaire ukrainien Alexander Onischenko : G. peut venir monter dans ses écuries des montures d’exception. Il y a cependant une condition, G. doit courir sous les couleurs ukrainiennes. Dans un premier temps, il accepte, mais se rétracte au dernier moment, refusant d’abandonne sa nationalité suisse. Il est alors de retour en suisse au printemps 2006. Basé un an à Chiètres, il s’installe ensuite (avril 2007) dans les écuries d’Urs Schwarzenbach, au Rütihof, à Herrliberg (Zurich). G. trouve alors un précieux mécène en la personne d’Yves G. Piaget, qui lui permet de monter quatre de ses chevaux.
Palmarès complet sur son site personnel.

Emma Chatelain, 18/08/2008
Dernière modification: 9/04/2019

Bibliographie

www.cavalier-romand.ch (30.4.07)
www.teletext.ch (22.12.2008 ; 20.4.2009)
Le Quotidien jurassien
, 5 décembre 2009
Le Matin, 11 décembre 2009
La Liberté, 9 août 2012
www.rts.ch (6.11.2012 ; 28.4.2013)
www.fei.org/disciplines/jumping/press-releases/christian-ahlmann-new-world-number-one-rolex-rankings (10.12.2012)
www.rjb.ch (20.4.2015)
www.steveguerdat.com/fr/Steve/Mon-palmares/Mon-palmares.html (21.4.2015)
www.rts.ch (29.3.2016 ; 8.3.2019)

Lien: http://www.steveguerdat.com