F | D

Funambules, Les

Troupe de Théâtre amateur fondée en 1959 à Delémont sous le nom de Groupe théâtral de Delémont. Une année plus tard, elle se rebaptise Les Funambules. Pierre Bouduban en a été l'unique metteur en scène jusqu'en 1994, année où la troupe se constitue juridiquement. En 1998, elle s'affilie à la Fédération Suisse des Sociétés Théâtrales d'Amateurs (FSSTA) alors qu'elle est déjà membre de la Fédération jurassienne des Sociétés Théâtrales d'Amateurs (FJSTA). Si les Funambules jouent le plus souvent à Delémont, ou dans le Jura, ils ont aussi organisé des tournées d'une semaine en Valais puis en Gruyère. A deux reprises ils ont été invités à Belfort. Les Funambules participent activement à l'organisation et à la réalisation des spectacles des Jardins, organisés par la « Confrérie des Jardiniers » (société qui s'est donné pour règle de perpétuer le souvenir du 700e anniversaire de la ville de Delémont, célébré en 1989, en organisant, tous les quatre ans, un grand spectacle théâtral à Delémont). En 2009, la troupe va fêter son 50e anniversaire avec un spectacle confié à Germain Meyer et Philippe Morand. Plusieurs membres des Funambules ont par la suite fait une carrière professionnelle, par exemple Christelle Jacquaz (en France), Philippe Morand, Gérard Demierre, Anne-Marie Delbart (Menusier), Hélène Cattin, Gérard Droux ou Dante de Tomasi. D'autres s'illustrent à la Radio suisse romande, notamment Célestine Perissinotto, Antoine Droux, Sébastien Jubin. C'est après l'endormissement de la troupe delémontaine des Boulingrins, qu'Ernest Erismann, maître au Collège de Delémont et auteur dramatique, encourage Pierre Bouduban et Jean-Louis Rais à créer un nouveau groupe théâtral. A la fin de 1959, Pierre Bouduban met en scène une comédie en un acte de Tristan Bernard, L'anglais tel qu'on le parle. Les rôles sont tenus par Agathe Montavon, Arlette Lachat, Philippe Stadelmann, Jean-Louis Rais, Jacques Stadelmann, Gérard Droux, Bernard Willemin (leBenz) et Bernard Donzé. Les Funambules continuent ensuite sur cette lancée en jouant des pièces d'auteurs jurassiens ou d'autres tels que Molière, Tchekhov, Obaldia, Dürrenmatt, Labiche, Pelland, Tardieu, Arrabal, Vattier et Rieux, Hoffmann. En mai 1968, les Funambules sont invités au Théâtre municipal de Belfort pour jouer Les caprices de Marianne de Musset et Poil de Carotte de Jules Renard. En 1970, ils portent pour la première fois devant un public L'Inconnue du Haut-Rhône de la Valaisanne Corinna Bille. Dès 1971, les Funambules jouent aussi en plein air, notamment, en 1973, Antigone de Jean Anouilh, dont le rôle principal est tenu par Anne-Marie Menusier, la future professionnelle connue sous le nom d'Anne-Marie Delbart. En 1973, la troupe part en tournée en Valais.

Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 17/09/2008

Dernière modification: 29/09/2009

Bibliographie

http://funambules.fssta.ch/ (30.8.2008)

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Funambules, Les», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/6533-funambules-les, consulté le 01/02/2023.