Raimeux (site archéologique, Grandval)

Objet : route
Datations : Bas Moyen Age
Fouilles : 1981, 1995

Découverte en 1981, la fameuse route « romaine » du Raimeux prend naissance au nord du village de Grandval, au pied du Pâturage du Droit.

Jusqu'à la lisière de la forêt, on remarque un chemin creux peu marqué ; celui-ci se prolonge ensuite par une série de lacets, dont la pente est supérieure à 30 % sur plus de la moitié du tracé. Par endroits, le chemin emprunte de profonds dévaloirs. Avant d'atteindre les hauts pâturages du Raimeux, un passage audacieux a été entaillé dans l'arête rocheuse orientale de la Combe des Geais.

La présence de larges ornières distantes de 110 cm environ (axe à axe) et de marches taillées aux endroits escarpés a suffi à attribuer ce passage à l'époque romaine. Contrairement aux ornières ou rainures d'autres sites similaires, mais moins pentus, celles du Raimeux sont larges (25 à 35 cm) et peu profondes. Certains ont voulu y voir un tronçon de la route romaine qui reliait la vallée de Tavannes à celle de Delémont, en évitant les défilés entre Moutier et Choindez. Mais pourquoi passer par la chaîne escarpée du Raimeux, alors que les gorges de Moutier étaient sans doute carrossables, au contraire de celles de Court ?

L'étroitesse du passage (environ 2,50 m) et la pente excessive atteignant jusqu'à 40 % ne permettent ni l'ascension ni la descente avec des attelages, chargés de surcroît. Il s'agit plutôt d'un sentier muletier partiellement aménagé qui reliait le Cornet (nom du vallon) aux métairies et pâturages du Raimeux ; quant aux ornières visibles par endroits, elles sont plus vraisemblablement nées de l'utilisation de schlittes ou luges en bois ayant servi à descendre les herbages, peut-être le bois, voire le charbon de bois, exploités ou produits sur ces hauteurs. Enfin, la datation du site reste pour l'heure ouverte, mais une attribution au Moyen Age paraît plausible.

Voir aussi la notice Archéologie.

Claude Juillerat et François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997, 27/10/2008
Dernière modification: 5/01/2009

Bibliographie

Walter Drack, Rudolf Fellmann, Die Römer in der Schweiz, Stuttgart-Jona, 1988, pp. 406-407
Rudolf Fellmann, La Suisse gallo-romaine, Lausanne, 1992, pp. 92-93
Claude Juillerat, François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997