Deutsch

Camille Piquerez SA (CAPSA)

En 1925, Camille Piquerez (1901-1963) reprend l'entreprise de son père, Ervin Piquerez (1869-1921), à Bassecourt, et se lance dans la production de cadres pour bicyclettes avec la raison sociale « Piquerez et Cie » puis « Camille Piquerez SA » dès 1935. Le conseil d'administration compte alors trois membres : Camille Piquerez, son frère Ervin et le colonel Alphonse Cerf. Elle fabrique des bicyclettes de marque Jurassia puis Stella. En 1939, Camille Piquerez dirige 165 ouvriers ce qui ferait alors de son entreprise la plus grande de Bassecourt avant la guerre.
En 1951, l'entreprise s'installe à La Neuveville et se convertit dans la fabrication de composants horlogers. CAPSA emploie alors dix personnes en usine et quinze à domicile.
En 1957, Camillo Piquerez entre dans l'entreprise aux côtés de son père. En 1970, Edouard Piquerez rejoint à son tour la direction pour s'occuper des affaires commerciales et des relations avec les clients.

Au début des années 1950, CAPSA s'occupe de sous-traitance en tous genres, découpage, usinage, décolletage, essentiellement pour des fabricants de montres. En 1958, l'entreprise décide de se lancer exclusivement dans la fabrication de barrettes à ressorts, en étant alors la première à automatiser certaines opérations de fabrication. En 1975, elle invente le système tubes + goupilles encochés, qui seront ensuite utilisés mondialement pour l'assemblage des bracelets de montres.
En 1990, CAPSA s'agrandit. Elle construit l'usine 2 (agrandie en 2004) et rénove l'usine 3.
La même année, elle se lance dans la conception et la production de boucles de bracelets terminées par décolletage ainsi que dans la conception et la fabrication d'éléments-bracelets.
Dès les années 2000, on assiste à la modernisation de l'entreprise, notamment du réseau informatique (liaison fibre optique entre ses trois sites et GPAO) et à la poursuite de l'intégration de nouvelles techniques d'usinage.
En 2005, CAPSA se diversifie et crée deux nouvelles unités de fabrication en plus de l'habillage horloger : des composants de mouvements horlogers ainsi que des composants destinés au marché médical.

Depuis 1995, le Conseil d'administration s'ouvre à des personnes ne faisant pas partie de la famille Piquerez et en 1998, Daniel Streit est nommé directeur de l'entreprise. En 2004, Création de CAPSA Holding. En 2008, Daniel Streit devient président du Conseil d'administration dont Camillo Piquerez est le vice-président.

Emma Chatelain, 9/03/2009

Bibliographie

Jean-Daniel Kleisl, Piquerez SA et Ruedin SA. Le patronat de la boîte de montre dans la vallée de Delémont. L'exemple de E. Piquerez SA et de G. Ruedin SA à Bassecourt (1926-1982), Alphil, Delémont, 1999, p. 35, 48-49
www.moneyhouse.ch (3.3.2009)

Lien: http://www.capsa.ch/fr/index.php