Theusseret, Le (usine hydroélectrique), 1892-1972

L'usine hydroélectrique du Theusseret se trouve sur la rive suisse du Doubs, près de Goumois. Elle est la deuxième usine à courant alternatif de Suisse romande (la première est ouverte en 1887 par la Société électrique Vevey-Montreux).
L'initiative de cette usine est due à un ingénieur bâlois, Paul Otto qui, en 1891, décide d'installer une usine électrique sur le site du Theusseret. Les travaux commencent en été 1892 et le 6 décembre, les Services industriels de Saignelégier (SIS) peuvent recueillir les premiers ampères de la centrale pour l'éclairage de la commune. Ses débuts sont difficiles. Le débit du Doubs est irrégulier et la centrale ne parvient pas à répondre à la demande. Des améliorations techniques permettent cependant d'augmenter la production. Durant l'année 1904, d'importants travaux sont réalisés sous la direction des ingénieurs Anthelme Boucher et Ernest Stockalper qui mettent en place des turbines, un générateur et un canal d'amenée neufs. En 1929, ces installations sont remplacées par des nouvelles qui fonctionneront jusqu'en 1972.
Dès le 1er janvier 1959, l'usine passe des mains de la commune à celles des Forces Motrices Bernoises (FMB). Cette dernière exploitera l'usine jusqu'au 5 mai 1972 date de sa fermeture.

Emma Chatelain, 6/04/2009
Dernière modification: 14/07/2009

Bibliographie

Georges Cattin, Les centrales électriques jurassiennes, Saignelégier, 2006, p. 105-127