Usines Amédée Comte (centrales hydroélectriques), Courtételle

Le 11 septembre 1898, le conseil communal de Courtételle, sous la houlette du maire Amédée Comte, décident de construire une usine hydroélectrique sur la Sorne pour l'éclairage du village. Dès 1900, la centrale est productive. Craignant la concurrence, la commune vend son usine en 1919 à Berdat-Frères et Chappuis-Frères, respectivement fabricant de boîtes de montres et usiniers-scieurs. La production est maintenue jusqu'en 1970.

Amédée Comte construit une deuxième usine, au Bévent dont la production électrique commence en 1901. Dès janvier 1902, elle peu alimenter la commune de Delémont puis plus tard Courtételle (en complément du réseau communal), Bassecourt et Glovelier (1904), Boécourt et Develier (1906), Courfaivre (1908) et Soulce (1909). Parmi les autres clients du réseau, on peut citer : la gare de Delémont et la Fabrique de couteaux, fourchettes et cuillères (future Wenger SA). En 1913, ne pouvant plus réponde à la demande croissante, l'ensemble du réseau Comte est acquis par les Forces Motrices Bernoises (FMB).

Emma Chatelain, 9/04/2009
Dernière modification: 14/07/2009

Bibliographie

Georges Cattin, Les centrales électriques jurassiennes, Saignelégier, 2006, p. 235-247