Moulin des Roches (centrale hydroélectrique), dès 1898

Centrale hydroélectrique de faible chute sur le cours médian de la Birse.
Attesté en 1795, le moulin/scierie des Roches a longtemps appartenu à la famille Jolidon. En février 1883, il passe aux mains de Nicolas Stader-Stadelmann qui va exploiter ses installations jusqu'à leur rachat par la société Louis von Roll le 8 juin 1895. Depuis cette date, des études vont être réalisées pour utiliser la force hydraulique à des fins électrogènes. La concession est octroyée le 7 avril 1897. Dès le mois de mars 1898, l'usine fournit ses premiers kilowattheures, tous utilisés par la fonderie de Choindez. Deux modernisations sont réalisées en 1907 et 1960.
En 1997 est constituée la « Société UE (usine électrique) Moulin des Roches SA » qui va revitaliser le site par l'installation d'un nouvel équipement technique.
En 2001 et 2002, Pierre Bourquard rachète les parts de Fritz Masshardt, Adrian Zwahlen, Pierre-Alain Bourquard et celles de la société Louis von Roll.

Emma Chatelain, 6/04/2009

Bibliographie

Georges Cattin, Les centrales électriques jurassiennes, Saignelégier, 2006, p. 293-299