Deutsch

Imprimerie du petit Jurassien

Imprimerie du petit JurassienL'entreprise qui deviendra l'Imprimerie Robert SA est fondée à Moutier en 1888 par Adolphe Imhof. En 1902, Arnold Tripet-Dubois rachète l'imprimerie. Il engage Léon Froidevaux, alors instituteur à Moutier, et en fait son associé. Le 1er mai 1918, Oscar Robert devient le directeur de l'imprimerie et le rédacteur du journal qu'elle publie, Le Petit Jurassien. En janvier 1919, l'imprimerie déménage dans de nouveaux locaux. Charles Robert, qui avait commencé un apprentissage bancaire, et son frère Max, désormais compositeur-typographe, secondent leur père et participent à la modernisation de l'équipement. Après la Deuxième Guerre mondiale, ils commencent à produire des prospectus en couleur. Suite aux décès de Charles Robert en 1948 et d'Oscar Robert en 1953, Max se retrouve alors seul à la tête de l'imprimerie. Doué pour le côté artistique et la qualité d'impression, il a cependant été moins bon gestionnaire. En 1976, Eric Waefler entre à la direction de l'imprimerie, à la même époque que l'impression offset et la photocomposition. En 1979, Serge Roos reprend l'imprimerie et Max Robert continue quelques années à collaborer en son sein. Elle poursuit sous divers noms, dont Imprimerie de la Prévôté, Impressoor puis, finalement, Pressor.

Emma Chatelain, 31/08/2009
Dernière modification: 6/10/2009

Fonds d'archives

Dossier Max Robert, Mémoires d'Ici, Saint-Imier

Iconographie

Imprimerie du Petit Jurassien vers 1932. De gauche à droite : Samuel Marchand, Charles Robert, Paul Mosimann, Otto Mühlethaler, Henri Schaffter, Oscar Robert, Paul Bünzli, Annie Robert, Henri Chevalier, Max Robert. Mémoires d'Ici, collection Max Robert.