Deutsch

Bader (Baader), Ours Victor (1755-1825), en religion Henri

Né à Holderbank (SO) le 23 juin 1755. Décédé à Hochwald (SO) le 24 février 1825. Fils d'Ours Baader et d'Anne Marie née Brunner. Ordonné prêtre en 1786.
Il est approuvé comme desservant à Röschenz (auj. BL) le 6 février 1801, sous la dépendance et avec le consentement du curé de Laufon, dont dépend (encore) cette paroisse, et est encore cité comme tel en octobre 1801 et en septembre 1802 : le 29 fructidor an X, B., administrateur de Röschenz, auparavant profès du monastère de Clairvaux de l'ordre cistercien, sous le nom d'Henri, signe son adhésion au concordat, à Röschenz. En juillet 1803, c'est Jean Jacques Bernard Hassel qui est cité comme desservant de la paroisse de Röschenz, mais pour quelques mois seulement. B. semble être encore resté un certain temps dans cette paroisse ; une note du 28 août 1804 dit qu'il ne doit plus être approuvé, car il est porté à la boisson. En septembre 1804, c'est François Joseph Gobel qui est cité comme desservant de Röschenz.
Le 16 octobre 1804, B. est approuvé comme vicaire à Balsthal (SO). A partir du 1er novembre 1806, il est administrateur à Mümliswil (SO), durant la maladie du curé, puis vicaire du curé de Mümsliwil (il réside à Ramiswil). Il devient ensuite curé à Gempen (SO) dès le 6 novembre 1807, et à Hochwald (SO) dès le 22 mai 1818.

Jean-Pierre Renard, 2/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 167