Baur (Bauer), Marie Gaspard (?-1784)

Originaire de Corban ou de Glovelier. Décédé à Courrendlin le 3 avril 1784 (inhumé le 4).
Le 7 juin 1770, il est au bénéfice de lettres de recommandation pour le Collège germanique à Rome. Il y fait ses études de 1769 à 1774 et y devient docteur en philosophie et en théologie. C'est aussi à Rome qu'il est ordonné prêtre, sans doute en 1774.
Le 18 novembre 1777, il est investi pour une année de la cure de Courrendlin (vacante par la résignation de Jean Jacques Comte, acceptée le 11 août, auquel il doit fournir, outre le logement à la cure, une pension annuelle de 150 livres bâloises sur les revenus de la paroisse) ; une année plus tard, le 18 novembre 1778, il est confirmé dans ses fonctions (deuxième investiture).
Déjà cité comme vicaire du lieu dès décembre 1782, Jean Jacques Greppin est nommé vicaire-administrateur de Courrendlin le 18 août 1783, aux côtés de B. qui ne peut plus exercer ses fonctions curiales pour raison de santé (il a droit à une pension alimentaire annuelle de 250 livres). Après son décès, son successeur, Marcel Helg, est nommé le 14 avril.

Jean-Pierre Renard, 2/11/2009
Dernière modification: 24/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 176