Berger, François (1735-1800)

Originaire de Courchavon. Né à Altkirch (F, Haut-Rhin) le 19 juin 1735. Décédé subitement à Wollmatingen (D) le 30 mars 1800. Fils de David et d'Anne Marie Buchwalter.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1760 et 1761. Reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 22 mars 1760 ; ordonné sous-diacre le 20 décembre 1760, diacre le 21 mars 1761, prêtre le 16 mai 1761 (à Porrentruy, dans la chapelle du château). Il est approuvé pour la première fois le 18 mai 1761. Déjà cité comme chapelain de la collégiale de Saint-Ursanne en décembre 1762, il est promu titulaire de la chapellenie d'honneur de cette collégiale le 16 avril 1766 (bénéfice vacant par le décès d'Ursanne Goniat). Il est investi curé de Chevenez le 24 avril 1782 (paroisse vacante par le décès d'Alexis Gelin).
Enfermé au château de Porrentruy en 1793, il s'en évade le 16 mai et se réfugie à Soleure. En 1798, il est à Wollmatingen (D). En septembre 1799, il est promu chapelain de la collégiale Saint-Jean à Constance.

Jean-Pierre Renard, 2/11/2009
Dernière modification: 10/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 180