Edmond (Edmund) François Joseph (1758-1811), en religion Thomas

Né à Didenheim (F, Haut-Rhin, arr. Mulhouse) le 15 mars 1758. Décédé à Attenschwiller (F, Haut-Rhin, arr. Mulhouse, cant. Huningue) le 20 avril 1811. Fils de Charles, procureur fiscal, et de Claire, née Hitzelberg. Frère de François Xavier Edmond, prêtre, décédé en 1785.
Après avoir fait profession à Lucelle le 3 février 1782, sous le nom de Thomas, il est ordonné sous-diacre le 21 décembre 1782, diacre le 18 décembre 1784, prêtre le 10 juin 1786 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois, ad dies vitae, le 10 juin 1786. Nommé curé d'Attenschwiller le 27 novembre 1788, il demeure à la prévôté de Saint-Apollinaire.
Il prête serment le 6 février 1791. Mentionné à Saint-Apollinaire fin 1791, il dessert Attenschwiller comme curé assermenté le 16 janvier 1792. Il se déporte volontairement après la loi du 26 août 1792. Rentré à Attenschwiller au commencement de juin 1795, il est chargé de l'administration de Roggenburg. Arrêté en juillet 1797, il rentre en septembre. En septembre 1800, il fait la promesse de fidélité à la Constitution. Cité à Roggenburg en octobre 1801 (sans fonction) puis comme desservant en septembre 1802, il est confirmé comme desservant d'Attenschwiller à la réorganisation.

Jean-Pierre Renard, 20/01/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 277