Farine, Jacques Ignace François (1740-1821), en religion Ambroise

Né à Montfaucon le 25 juillet 1740. Décédé à Saignelégier le 29 novembre 1821 (inhumé le 1er décembre aux pieds de l'autel dans la chapelle du Saint-Scapulaire). Fils de Pacifique, greffier de la Franche Montagne, et de Marie Catherine née Ragué. Frère de Jean François (1744-1800), ex-jésuite, professeur à Soleure de 1773 à 1800.
Devenu profès de l'abbaye cistercienne de Lucelle le 27 décembre 1761, sous le nom d'Ambroise, il est ordonné sous-diacre le 5 juin 1762, diacre le 17 décembre 1763, prêtre le 20 décembre 1766 (à Porrentruy, dans la chapelle du séminaire). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois, ad dies vitae, le 20 décembre 1766.
Il est cité comme curé à Winkel (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch, cant. Ferrette) du 4 janvier 1769 au 6 juillet 1776, comme curé de Movelier de 1776 à mai 1783. Sous-prieur de l'abbaye, il est encore à Lucelle en mai 1792 ; en 1793, il émigre à Soleure. Cité comme résidant à Saignelégier en septembre 1802, à Porrentruy en janvier 1803 (« attaché à l'église »), il exerce les fonctions de vicaire à Saignelégier d'avril à novembre 1803. Toujours à Saignelégier en 1804 ; il reçoit du gouvernement un rescrit prévoyant de lui verser une pension s'élevant à un tiers de 1000 livres françaises, mais jusqu'ici (1804) il n'a rien reçu.
N.B. Un « Jac. Ignatius Farine ex levi palude [Saignelégier] Liberomontanus Raur. phil » est immatriculé à l'université de Fribourg-en-Brisgau en 1757-1758 : 1757/59, philosophie ; 1758, bachelier en philosophie.

Jean-Pierre Renard, 20/01/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 295
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)