Aeschlimann, André (1929-)

Aeschlimann, André (1929-)Originaire de Langnau im Emmental. Né le 29 septembre 1929 à Genève. Fils de Walter, ébéniste et tourneur, et de Marie Lucie Donzé. Epouse Lily Steinwand, fille de Jules, commerçant. Catholique.
Ecoles primaire et secondaire à Delémont (1935-1946), gymnase à Porrentruy (1946-1949). Etudes de biologie, avec zoologie comme branche principale, à l'université de Bâle (1949-1958), doctorat.
Directeur du Centre suisse de recherches en Côte d'Ivoire (1959-1961). Habilitation (1966). Professeur ordinaire de biologie aux universités de Fribourg (1970-1972) et Neuchâtel (1972-1994).
C'est en Côte d'Ivoire, dans le cadre du Centre suisse de recherches scientifiques, que A. commence à s'intéresser aux tiques. Il établit l'inventaire complet des tiques présentes en Côte d'Ivoire et de leur rôle en tant que vecteurs de maladies dangereuses pour l'homme et le bétail. De retour en Suisse, et fort de son expérience ivoirienne, il réitère l'opération sur le territoire suisse. De six espèces connues, il parvient à 21 espèces de tiques, ce travail d'inventaire lui ayant permis de constituer le premier groupe de « tiquologues » neuchâtelois. Suivent alors l'étude de la maladie de Lyme, qui fait la renommée mondiale de l'équipe neuchâteloise, la création de chaires, et tous les travaux et résultats qui font de l'équipe de parasitologie de l'université de Neuchâtel une référence dans son sujet.
Le 17 avril 2002 à l'Institut Pasteur, il reçoit le prix Emile Brumpt, l'un des plus grands parasitologues français du XIXe siècle, décerné par l'Académie nationale de médecine (Paris).
Président de l'Académie suisse des sciences naturelles (1983-1988; membre honoraire), de l'Association mondiale des parasitologues (1986-1990) et du Conseil de la recherche du Fonds national (1988-1996). Docteur honoris causa des universités de Rennes et d'Aix-Marseille.

Emma Chatelain, 2/02/2010

Bibliographie

Informations transmises par Marcel Jacquat.
Rudolf Bolzern, « André Aeschlimann », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 11.2.2005