Hulmann, Etienne Jean Baptiste (1719-1798)

C'est sans doute lui le dénommé « Etienne Jean Baptiste Joseph », baptisé à Saint-Ursanne le 1er octobre 1719. Décédé à Courrendlin en janvier 1998. Fils de Charles Hulmann et d'Anne Marie née Girardin, de « Raivinne ».
Après avoir reçu la tonsure et les ordres mineurs le 20 décembre 1748, il est ordonné sous-diacre le 22 mars 1749, diacre le 5 avril 1749, prêtre le 31 mai 1749 (à Porrentruy, dans la chapelle aulique). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 20 juin 1749. Il est cité comme vicaire à Phaffans (Territoire de Belfort, cant. Fontaine) de 1750 à 1755. Chapelain de la collégiale de Saint-Ursanne dès le 17 décembre 1756, il est admis comme chapelain et vicaire de Saint-Ursanne le 31 octobre 1757 (suite au décès de Jean Jacques Helffer). Nommé curé de Chevenez par le Chapitre le 21 février 1782, il renonce à cette fonction et garde son vicariat. Suite à la réorganisation des chapellenies de la collégiale (statuts du 31 décembre 1785), il est confirmé comme chapelain (titres : Jean Baptiste, Jean l'Evangéliste, Imier, Valbert) et vicaire de Saint-Ursanne le 29 novembre 1786.
En 1795, il se retire à Soleure puis en 1797 à Courrendlin.

Jean-Pierre Renard, 2/02/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 370