Hulmann, Etienne Joseph (1716-1794)

Né à Soubey le 21 février 1716. Décédé à Soleure le 11 janvier 1794. Fils de Jean Guillaume et d'Agathe née Briot, de Ravine, demeurant à Soubey.
Après avoir reçu la tonsure et les ordres mineurs le 20 décembre 1748, il est ordonné sous-diacre le 22 mars 1749, diacre le 5 avril 1749, prêtre le 31 mai 1749 (à Porrentruy, dans la chapelle aulique). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 20 juin 1749. Il est vicaire de Montreux-Jeune (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch, cant. Dannemarie) de mars 1751 à mars 1754 ; il est cité comme chapelain et vicaire de Reppe (F, Territoire de Belfort) en 1754-1757, comme vicaire de Fontaine (F, Belfort) en 1757, comme vicaire de Soubey en 1759, comme vicaire de Rougemont (F, Belfort) en 1761. Le 22 février 1762, il est admis comme curé d'Ocourt et La Motte (paroisse vacante par le décès de Joseph Marchand) ; dans le registre des baptêmes, il est déjà cité comme tel dès le 26 octobre 1761. Suite à un conflit avec ses paroissiens relatif à la fourniture de douze toises de bois d'affouage, il reçoit le 4 janvier 1771 la permission de se mettre en pension hors de sa paroisse, soit à Saint-Ursanne, soit aux forges de Bellefontaine, d'où il continuera à desservir La Motte, jusqu'à ce que ses paroissiens se soient conformés au règlement de Son Altesse. Le 17 juin suivant (1771), il résigne ses fonctions et est nommé curé à Montfaucon. En 1793, il se retire à Soleure.

Jean-Pierre Renard, 2/02/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 371