Moosbrugger, François Sigismond Jean Dominique (1723-1783)

Né à Muri (AG) le 1er novembre 1723. Décédé à Pfeffingen le 14 avril 1783. Fils d'André (1692-1747), peintre (issu d'une famille de stucateurs et de peintres réputés), et de Catherine, née Rey.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1754, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 23 février 1753 ; il est ordonné sous-diacre le 30 mars 1754, diacre le 13 avril 1754, prêtre le 8 juin 1754 (à Porrentruy, dans l'église des Jésuites). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 10 juin 1754. Vicaire à Therwil de 1755 à 1757, il est nommé chapelain de Sainte-Catherine et vicaire perpétuel de Laufon le 22 juillet 1757 (bénéfice vacant par la promotion à Oberwil de Jean Georges Brieffer). Il résigne sa chapellenie le 26 mai 1763 pour être nommé curé de Pfeffingen (paroisse vacante par le décès d'André Gutzwiller). Le 25 janvier 1783, Jean Jacques Cueni, de Laufon, devient curé-vicaire de Pfeffingen, car M. n'est plus en mesure d'exercer son ministère vu son état de santé. Après sa mort, il a comme successeur le déjà nommé Jean Jacques Cueni.

Jean-Pierre Renard, 10/05/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 448