F | D

Nouvelle Fabrique de Tavannes SA

En 1900, la bourgeoisie de Tavannes décide de financer la construction d'une fabrique d'horlogerie, de la même manière que cela avait été fait en 1890 pour la Tavannes Watch Co (TWC). Cette fabrique est louée dès 1901 à Salomon Hirsch, de La Chaux-de-Fonds. La Nouvelle Fabrique de Tavannes SA sera dès le départ en conflit ouvert avec TWC sur le droit d'utiliser le nom de marque «Tavannes», ainsi qu'avec la bourgeoisie pour des questions de factures non réglées. En 1906, la fabrique est finalement vendue à Hirsch. L'usine est agrandie en 1917.
La production est stoppée à fin 1929 et la société mise en faillite en 1930. L'administrateur de la masse en faillite est Me Marc Germiquet, notaire à Tavannes.
Le bâtiment a été démoli en 1987.


Auteur·trice du texte original: CEJARE, 26/07/2010

Dernière modification: 14/03/2012

Bibliographie

[Pierre Guerne], Compilation d'extraits historiques et de notes de toutes sortes sur Tavannes, vol. 2, s.l. s.d., p. 51.12 et 51.28 ss. (non publié ; consultable à Mémoires d'Ici)
J.P. Friat, Souvenirs de Tavannes. Années 866 à 1995, Tavannes, 1997, p. XXXVIII.1-2 (non publié ; consultable à Mémoires d'Ici)

Suggestion de citation

CEJARE, «Nouvelle Fabrique de Tavannes SA», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/7814-nouvelle-fabrique-de-tavannes-sa, consulté le 23/07/2024.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.