Montandon, Auguste (1827-1892)

Né à la Brévine le 25 janvier 1827. Décédé le 5 février 1892. Epouse Marie-Dorothée Schaffter, du Locle. Protestant.
Etudes de théologie à l’Université de Neuchâtel, il est ensuite pasteur suffragant à Moutier (1856-1860), reçu dans le ministère bernois en 1858, nommé à la tête de la paroisse de Tramelan en 1860 et jusqu'en 1873. Il quitte le village en 1874 et devient diacre de la Classe du Jura (1874-1879) puis pasteur à Bévilard (1880-1887).
Prédicateur écouté, il exerce une forte influence à Tramelan. Il enseigne le grec et le latin à Virgile Rossel. Il écrit le premier travail historique sur Tramelan : Notice historique sur le développement de la commune de Tramelan-Dessus jusqu’à la Révolution française, ASJE, 1874. Ce travail fut repris et complété en 1899 par L.-Alf. Voumard, Histoire de Tramelan.
Retraité, il vit à Neuchâtel où il écrit une Notice historique sur la Réformation de la partie française de l’ancien évêché de Bâle, parue en 1891.

Emma Chatelain, 19/09/2005
Dernière modification: 4/06/2014

Bibliographie

Jacques Germiquet, « Clerus rauraciae reformatus 1530-1885 », in ASJE, 1885-1888, p. 92
Roland Stähli, Histoire de Tramelan. Le village qu’ils aimaient, tome 1, Tramelan, 1971, p.197
Jean Rossel, Journal de mon père, Virgile Rossel (1858-1933), éd. par François Noirjean et Antoine Glaenzer, Porrentruy, 2009, p. 164
Feuille d'Avis de Neuchâtel, 6 et 9 février 1892