F | D

Echeman, Clémence (1599-1659)

Supérieure des ursulines de Porrentruy à quatre reprises (1629-1635, 1642-1647, 1650-1653, 1656-1659). Née à Delémont, fille de François, conseiller, et Marguerite née Fambet. Entrée chez les ursulines en 1619, professe en 1621. Sa dot est importante (trousseau et terre à Bure). Réputée sage et prudente, elle est assistante (1623-1629), supérieure (1629-1635) et conduit une partie de la communauté en exil à Fribourg. Elle y est maîtresse des novices (1635-1638), assistante (1638-1642), supérieure après sa rentrée à Porrentruy (1642-1647), assistante (1647-1650), à nouveau supérieure, puis maîtresse des novices (1653-1656), supérieure une dernière fois et enfin assistante de 1659 à sa mort. Son supériorat est marqué par l'ouverture d'une pension pour dames, la réception comme ursuline de la veuve Lièvre (mère de quatre enfants religieux dont deux ursulines à P.), la fête solennelle en l'honneur de l'image miraculeuse de Notre-Dame de Montaigu.

Auteur·trice du texte original: Philippe Hebeisen, 19/10/2004

Bibliographie

Marie-Anne Heimo, "Ursulines de Porrentruy", in Helvetia Sacra, VIII/I, 1994, p. 150

Suggestion de citation

Philippe Hebeisen, «Echeman, Clémence (1599-1659)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/89-echeman-clemence-1599-1659, consulté le 29/01/2023.

Catégorie

Biographie
Biographie