Buchs, John Serge (1943-)

Buchs, John Serge (1943-)

Originaire de Bellegarde (FR). Né à Coeuve (JU) le 28 août 1943. Fils de Félix Buchs, sergent à la police de sûreté bernoise, et de Mariette Baruselli. Il épouse Monique Marcelle Adatte, employée de commerce. Catholique.
Après un baccalauréat en sciences commerciales, il obtient son brevet d'instituteur bernois en 1970, puis un diplôme de maître professionnel pour l'enseignement de la culture générale en 1989.
Il enseigne à l'Ecole primaire de Saint-Imier (1967-1972), à l'Ecole des métiers et à l'Ecole d'ingénieurs de Saint-Imier (1972-1987). De 1987 à 1990, il est directeur du Centre de perfectionnement du corps enseignant de la partie francophone du canton de Berne. De 1990 à 1995, il enseigne à l'Ecole professionnelle et artisanale de Bienne. En 1995, il est nommé chef de la section francophone à l'Office de l'enseignement secondaire du 2ème degré et de la formation professionnelle.
En 2000, il accède à la présidence du Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura bernois qui est créé à la même date et qu'il dirige jusqu'en 2012.
Membre du Parti radical (PRD), il siège au Conseil municipal de Saint-Imier (1971-1978), puis au Conseil de ville (1983-1986 et de nouveau depuis le 1er janvier 2007). Il devient maire de la localité de 1986 à 1994, succédant en cours de législature au socialiste Francis Loetscher. Depuis juin 2015, il siège à nouveau au sein de l'exécutif imérien, en charge de l'urbanisme et de la mobilité pour la législature 2015-2018, en remplacement du conseiller municipal démissionnaire Raymond Glück.
Le 7 mai 2007, il est nommé à la présidence de la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP). En 2011, il est nommé par le Conseil-exécutif bernois au sein de l'Assemblée interjurassienne (AIJ). Il quitte alors la présidence de la CEP.
En 1984, il fut président du comité d'organisation du 1100ème anniversaire de Saint-Imier. Dans le cadre de ses mandats, il a notamment travaillé aux dossiers suivants : rénovation de l'Ecole de commerce de Saint-Imier, création de la zone à bâtir du Champ de la Pierre, attribution du siège de l'Ecole de soins infirmiers de langue française du canton de Berne à Saint-Imier. En 2015, il fait partie du comité de soutien du Jura bernois à la révision de la Loi sur la radion et la télévision (LRTV).
En 1994, invité par le maire de Saignelégier Pierre Paupe, il fut le premier orateur bernois à s'y exprimer à l'occasion du 1er août. Cette visite est considérée comme un déclencheur du dialogue interjurassien.
Grades militaires : caporal en 1965, lieutenant en 1966, premier lieutenant en 1971, capitaine en 1973.

Anne Beuchat, 20/10/2005
Dernière modification: 22/11/2016

Bibliographie

Informations transmises par John Buchs.
www.be.ch (communiqué de presse du 3.2.2011)
www.rjb.ch (18.5.20151.7.2015 ; 23.6.2015)