Lovis, François (1817-1890)

Lovis, François (1817-1890)De La Racine (Saulcy), il y naît le 19 juillet 1817 (et non en 1819 comme l'indique Folletête), décédé à Sion le 22 janvier 1890, enterré dans la cathédrale. Fils de Pierre-Joseph et d’Agathe Willemin. Petit-neveu des deux Prémontrés, Pères Grégoire et Jean-Georges Voirol, professeurs de l’abbaye de Bellelay. Prêtre, jésuite.
Il entre dans l’ordre le 1er octobre 1838, à Avignon. Plus tard, il accomplit ses études à Fribourg (1840-1847), notamment de rhétorique, de théologie et de philosophie. Lors de la Guerre du Sonderbund, les confédérés occupent la ville et expulsent les jésuites. L. part alors à Chambéry (Savoie) où il est ordonné prêtre en 1848. Il se rend ensuite en Belgique, à Louvain et Tronchiennes, pour achever ses études de théologie. Il enseigne à Bruxelles et à Louvain avant d’être envoyé en Allemagne (1855). Il y enseigne dans diverses villes (Münster et Paderborn où il prononce en 1856 sa profession religieuse) et y exerce plusieurs fonction, d’abord « socius » (secrétaire et conseiller) du Père provincial, puis « procureur » de la Province et finalement recteur du collège de Maria-Laach. En 1869, il est rappelé en Belgique où il est nommé recteur du collège de Mons. L’évêque du Valais, Mgr de Preux le fait ensuite appeler à Sion. C’est là qu’il passe les vingt dernières années de sa vie. D'abord professeur de théologie, de morale et de dogmatique, il est plus tard chargé d'établir les plans du nouveau séminaire de Sion (1874) et d'en diriger la construction. Il est aussi l'architecte de plusieurs églises, de style néo-gothique, dans le Haut-Valais et de la chapelle de Bonembez (JU).
Il est au centre d’une longue correspondance litigieuse entre l’Etat du Valais et le Conseil fédéral, les jésuites étant interdits de séjour en Suisse. En 1879, Mgr de Preux le charge de conclure un Concordat entre le Saint-Siège et l’Etat du Valais (7 septembre), visant à établir la légitimité des propriétés de l’Eglise. A la tête de son Ordre, il dirige la vice-province de Suisse de 1878 à 1885.

Emma Chatelain, 9/11/2005
Dernière modification: 12/04/2013

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 108
Jeanne Lovis, « La vie et l’'oeuvre du Père François Lovis », in Actes SJE, 1990, pp. 67-82