Creugenat

Vaste gouffre émissif de 20 m de diamètre et de 15 m de profondeur, situé sur le territoire de la commune de Chevenez. 4 à 5 fois par année, une crue fait sortir du Creugenat la rivière souterraine de Haute-Ajoie, l'Ajoulote. Ces crues peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Les eaux suivent un déversoir herbeux dans la plaine de Courtedoux puis atteignent Porrentruy où elles sont alors dirigées par un lit artificiel jusqu'à l'Allaine. Ces émissions constituent un phénomène hydrologique tout à fait remarquable et ont suscité un grand nombre d'interprétations fantaisistes et de légendes de toute sorte. Creugenat signifie d'ailleurs en patois les « creux des sorcières ». C'est à la fin du 18e siècle que les premières explications scientifiques modernes concluent à l'existence d'une rivière souterraine. Ce n'est cependant qu'en 1934, grâce aux explorations menées par Lucien Lièvre et Albert Perronne, que cette hypothèse peut être confirmée. D'autres explorations, en 1973-1975 et en 1986, permettent de déterminer le parcours de la rivière sur un peu plus d'un kilomètre en amont du Creugenat. Le reste du parcours de l'Ajoulote est encore hypothétique, même si on sait qu'à la fin de son parcours, c'est elle qui donne naissance à la source de la Beuchire, en ville de Porrentruy.

Emma Chatelain, 15/01/2006
Dernière modification: 17/11/2016

Bibliographie

Marcel Berthold, « Creugenat », in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, 1991, pp. 98-99