Robert, Philippe (1881-1930)

Né à Bienne le 30 avril 1881. Décédé le 22 juin 1930, d'un accident lors d'une baignade dans l'Aar près de Büren. Fils de Léo-Paul Robert (1851-1923) et de Berthe de Rutté (1858-1938), la nièce de l'architecte, Louis Frédéric de Rutté de Sutz. Frère de Théophile Robert (1879-1954) et Paul-André Robert (1901-1977). Petit-fils d'Aurèle Robert (1805-1871). Arrière-neveu de Léopold Robert (1794-1835).
Peintre, peintre sur verre et illustrateur.
Il commence par faire des études de théologie mais ensuite sa passion pour la peinture l'emporte et dès lors il s'y consacre entièrement. Il voyage beaucoup, d'abord dans le Valais puis en Grèce et en Egypte. Il laisse de nombreuses fresques dans des églises, notamment celle de Chaindon, et une dans la salle d'attente de la gare de Bienne (1923).
A aussi réalisé des aquarelles du monde végétal, « Flore alpine », « Fleurs du Jura » et « Feuilles d'automne ».

Emma Chatelain, 23/01/2006
Dernière modification: 10/06/2010

Bibliographie

ASJE, 35, 1930, pp. 241-280, 294-297
Jean-S. Robert, « Philippe Robert », in Annales biennoises, 1931, p. 59-79
Gustave Amweg, Histoire populaire du Jura bernois, Porrentruy, 1974 (2e édition augmentée), p. 265
Dictionnaire biographique de l'art suisse L-Z, Zurich et Lausanne, 1998, p. 881
Le Jura bernois, 24 juin 1930