Deutsch

Groupe Bélier

Organisation destinée à rassembler la jeunesse séparatiste, fondée en juillet 1962 par le Rassemblement jurassien (RJ), à l'initiative, notamment, de Marcel Brêchet et de Michel Gury. Il lui reste affilié jusqu'en novembre 1981. En janvier 1979, il fusionne avec le mouvement Jeunesse-Sud, son pendant pour le Jura bernois. En février 1985, une réorganisation interne a lieu, avec notamment la création d'une fraction indépendante chargée des opérations «coup-de-poing».
Les organes du Groupe Bélier sont l'Assemblée des responsables locaux, le Comité jurassien et l'Animateur principal. Ses adhérents se recrutent parmi la jeunesse autonomiste. Ses membres sont âgés de 16 à 32 ans environ.
Sa première forme d'action consiste en des tracts distribués dans le canton de Berne puis dans toute la Suisse dans le but de sensibiliser la population au problème jurassien. Dès 1965, il organise annuellement une Fête de la jeunesse jurassienne à Porrentruy (à Tavannes en 1988).
Dès 1968, une série d'actions-chocs menées par le Groupe Bélier tentent de forcer le canton de Berne et la Confédération à trouver une solution au problème jurassien (action des « objecteurs-patriotes » qui se débarrassent en public de leurs effets militaires, dès mai 1968 ; occupation de la préfecture de Delémont, juin 1968 ; irruption dans la salle du Conseil national lors de l'élection du président de la Confédération Ludwig von Moos, en décembre 1968 ; construction d'un mur fermant la porte d'entrée du Rathaus à Berne, en 1971 ; invasion de l'ambassade de Suisse à Paris, en 1972, et l'année suivante à Bruxelles ; action dans plusieurs villes de Suisse afin de dénoncer l'inertie des autorités fédérales dans la question jurassienne, 1991,').
La séparation du Jura Nord et du Jura Sud intervenue avec les plébiscites de 1975, et institutionnalisée dès 1979, crée de nouvelles conditions politiques qui obligent le Groupe Bélier à se remettre en question et à se restructurer. Aujourd'hui, composé d'une nouvelle génération au contact d'une situation politique bien différente, il n'en continue pas moins de poursuivre son propre chemin.

Emma Chatelain, 8/02/2006
Dernière modification: 11/11/2013

Bibliographie

Marcel Brêchet, Les années de braise. Histoire du Rassemblement jurassien de 1947 à 1975, Delémont, 2003 (éd. de 1996 revue et complétée), pp. 159-160, 413, 449
François Kohler, « Groupe Bélier », in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, 1991, pp. 126-127
Gilbert Ganguillet, Le conflit jurassien. Genèse et trajectoire d'un conflit ethno-régional, Zurich, 1998, pp. 87-89
Informations transmises par Laurent Donzé

Lien: http://www.groupebelier.ch/