Hayoz, Roger (1921-2009)

Né le 2 août 1921 à Cressier (Fribourg), dont il est aussi originaire. Décédé le 18 janvier 2009 à Moutier. Fils d'Henri, cheminot, et d'Adélaïde, née Auderset. A grandi au sein d'une famille de six enfants.
Ecole primaire de Cressier, école régionale de Cormondes, Ecole supérieure de commerce du Collège Saint-Michel de Fribourg, où il obtient son baccalauréat en 1939, apprentissage de banque à la Banque cantonale de Fribourg, stage à la Banque cantonale de Zurich (1943). Dès 1943, il fréquente l'Université de Fribourg et obtient en 1946 une licence en sciences économiques et sociales.
Après un emploi de secrétaire français à la direction d'Usego à Olten, il est appelé en 1948 à un poste de cadre à la Banque populaire suisse à Moutier, puis devient sous-directeur en 1954, poste occupé jusqu'en 1986.
Tout au long de sa carrière bancaire et de sa retraite, Roger Hayoz a voué un intérêt constant à la vie culturelle et sociale de Moutier, de la Prévôté et du Jura. Il a notamment fonctionné en tant que secrétaire de la Société d'embellissement et de développement de Moutier (1954-1994), membre du conseil scolaire et de commissions municipales de Moutier, enseignant à l'école professionnelle commerciale de Moutier, membre du conseil de l'Alliance culturelle romande (1962-1992), membre du Club jurassien des arts dès sa fondation en 1953, animateur des premières Quinzaines culturelles de Moutier dont il est président en 1972, animateur de Cité humaine, mouvement international de recherches sociales, et membre du comité prévôtois de la Société jurassienne d'Emulation (SJE).
En 1989, il a lancé le projet d'un musée prévôtois d'histoire locale et régionale, ainsi que d'histoire industrielle, en s'intéressant notamment au "tour automatique", produit-phare de Moutier depuis les années 1880. Le Musée du tour automatiquet et d'histoire a trouvé sa place en 1992 dans l'ancienne Villa Junker-Tornos, où il a été officiellement inauguré en 1995. Roger Hayoz a cédé les collections du Musée à la ville de Moutier en créant en 1996 une fondation. Il en a été le conservateur. Le Conseil municipal de Moutier lui a décerné en 2001 le Prix culturel de la Ville.

Chantal Calpe-Hayoz, 6/03/2006
Dernière modification: 13/02/2012

Bibliographie

Informations communiquées par Roger Hayoz.