Guéniat, Edmond (1904-1981)

Né à Soyhières le 5 décembre 1904. Décédé à Delémont le 15 janvier 1981. Famille d'enseigants. Epouse Marie-Louise Moine (1929), mariage dont sont issus deux garçons et une fille.
G. passe sa jeunesse à Delémont où il suit les cours de l’école primaire, secondaire puis du collège. A 19 ans, il obtient sa maturité scientifique à l’Ecole cantonale de Porrentruy (1923) puis poursuit ses études à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. En 1927, il obtient sa licence ès sciences et un diplôme fédéral de maître de sciences naturelles pour l’enseignement secondaire. La même année, il est nommé maître de sciences à l’Ecole d’agriculture du Jura à Courtemelon. Parallèlement, G. poursuit ses études ce qui lui permet d’obtenir un doctorat ès sciences en 1932. En automne 1931, il est nommé au Progymnase de l'Ecole cantonale de Porrentruy et quelques mois plus tard, il est nommé professeur de chimie et de sciences naturelles au Gymnase de l’Ecole cantonale de Porrentruy où il enseigne jusqu'en 1948. Parallèlement, il doit aussi assumer la responsabilité de la conservation des collections scientifiques et du jardin botanique, activité liée à son poste de professeur, et poursuit ses recherches, notamment sur le sol jurassiens, la protection de la nature en Ajoie ou encore les migrations des oiseaux. Il est l’auteur d’un grand nombre de publications.
Ses relations avec Lucien Lièvre et Albert Perronne lui permettent de participer à l'exploration du trou du Creugenat, formation karstique qui n'a aujourd'hui pas encore révélé tous ses secrets. Plus tard, il réussit grâce à son amitié avec Fernand Scheurer, à faire venir les collections minéralogiques et paléontologiques de Gustave-Adolphe Scheurer qui sont aujourd'hui conservées au Musée jurassien des sciences naturelles.
De 1948 à 1971, G. est directeur de l’Ecole normale de Porrentruy. Il est à l’origine de la création du nouveau bâtiment de l’Ecole normale et de la fondation de la Communauté d’élèves de l’Ecole normale (1958). En 1959, il met encore sur pieds l’Amicale d’anciens élèves de l’Ecole normale de Porrentruy. En 1972, après avoir pris sa retraite, G. s’installe à Delémont.
G. collabora avec de nombreux journaux, dont Le Démocrate.
Membre du comité central de la SIB. Président de la Société pédagogique jurassienne (SPJ), il est, à ce titre, responsable de l’organisation du Congrès pédagogique jurassien (1956). Président de l'Association des enseignants retraités du SEJ. Il préside aussi la 135e session de la Société helvétique des sciences naturelles, en 1955 à Porrentruy. Membre de la Société jurassienne d’Emulation (SJE), il en est le président central (1969-1972), tout comme de l’Union des chanteurs d’Ajoie et de la Société des Amis du Musée jurassien. Décoré des Palmes académiques par la France (1972).

Emma Chatelain, 19/04/2006
Dernière modification: 21/08/2014

Bibliographie

Pierre Paupe, « Edmond Guéniat, ancien président central de la Société jurassienne d’Emulation », in ASJE, 1981, pp. 549-552
Le Démocrate, 16 et 19 janvier 1981
Informations transmises par Joseph Chalverat.