Prince (Monney), Pascal (1969-)

Prince (Monney), Pascal (1969-)

Originaire de Corpataux-Magnedens (FR) et Soulce. Né le 1er avril 1969 à Delémont. Fils de Gilbert Monney, mécanicien automobile, et de Myriam Monney née Rais, mère au foyer. Epouse Joëlle Prince, assistante en pharmacie, en 1999. Deux enfants. Chrétien.
Après avoir suivi les cours de l'Ecole primaire de Develier (1975-1984), P. fait un stage linguistique à Meggen (LU) en milieu hôtelier. Il passe ensuite une année à Richterswil (ZH) comme garçon au pair. Dès 1986, il travaille comme contrôleur CFF. En 1995, il fait un deuxième stage linguistique, à Cairns (Australie), et en 1999, il fait un stage professionnel de quatre mois à Los Angeles.
En 1986, P. adhère au Groupe Bélier et de 1990 à 1994, il en est membre du Comité jurassien. En 1987, il adhère au Mouvement autonomiste jurassien (MAJ). Trois ans plus tard, il adhère au Parti chrétien-social indépendant et une année après il est membre fondateur et le premier animateur du Mouvement indépendantiste jurassien (MIJ) qui, en 1992, demande l'adhésion du Jura aux Nations Unies alternatives (UNPO). P. a par ailleurs participé à deux assemblées générales de l'UNPO. Conseiller de ville à Delémont (1996-2001), député suppléant (1998-1999; 2002-2004) et député titulaire (1999-2002; 2004-2010) au Parlement jurassien. Il y est membre de la commission de la coopération et de la réunification (1998-2006). P. est l'auteur d'un grand nombre d'interventions. Les sujets qui lui tiennent particulièrement à coeur sont ceux liés à la Question jurassienne et au fédéralisme, aux abus des policiers et à la défense des chemins de fer. Parmi ses succès, on peut citer la diminution des frais de naturalisation et l'interdiction des quotas d'amende pour les policiers jurassiens. En 2003, P. est candidat malheureux au Conseil des Etats sous l'étiquette "Rauraque indépendant".
Membre de la commission politique de l'Assemblée des Parlementaires de la Francophonie.
Membre d'Amnesty International, de Greenpeace, de la Société pour les Peuples Menacés et de Fair-Fish.
Antimilitariste convaincu, P. a fait cinq mois de prison pour avoir été objecteur de conscience. Il est membre du Groupe pour une Suisse sans armée (1989).

Emma Chatelain, 9/08/2006
Dernière modification: 25/11/2010

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Pascal Prince.

Lien: http://www.rauraque.org