Soyhières (château)

C'est au XIe siècle que fut bâti le château de Soyhières par les comtes du même nom, sur une falaise dominant la Birse. La première mention écrite date de 1271. Par contre, la famille comtale est citée dans différents actes dès le XIIe siècle. Avec celui du Vorbourg, le château de Soyhières contrôle la voie venant d'Alsace (au nord) et l'accès à la vallée de la Birse menant à Bâle (à l'est).
Le plan du site est adapté à la falaise orientée est-ouest. Au nord et à l'est, elle est verticale et forme un rempart naturel, tandis qu'à l'ouest et au sud, les murailles ferment les accès. Un donjon massif contrôle en plus le côté est.
Le château fut entièrement détruit en 1499, à la fin des guerres de Souabe.
Propriété de la Société des Amis du château de Soyhières (SACS) depuis 1920, il est constamment entretenu. En 1957, un corps de bâtiment, comprenant trois salles superposées et un grenier, fut rebâti ainsi qu'un petit oratoire.

Carte 1086, 1 : 25 000, Delémont.
Coordonnées : 595 100 / 248 525.

Jacques Bourquard et Jean-René Quenet, 23/08/2005

Bibliographie

"Le château de Soyhières", Société des Amis du château de Soyhières, 1995.