Deutsch

Walzer, Pierre-Olivier (1915-2000)

Originaire de Bonfol. Né le 4 janvier 1915 à Porrentruy. Décédé le 26 novembre 2000 à Berne ; enterré à Porrentruy le 29 novembre. Son père est fabricant de pierres fines pour l’horlogerie et sa mère institutrice. Epouse Simone Meyer (1944). Deux filles, Corinne (1946) et Martine (1949). Animateur de la vie littéraire et culturelle de Suisse romande.
Progymnase et gymnase à l’Ecole cantonale de Porrentruy, maturité classique (1926-1933). Etudes de lettres aux Universités de Lausanne (latin, grec, philosophie, français), Paris et Fribourg, licence à Lausanne en 1937. Prépare une thèse sur Paul-Jean Toulet à la Sorbonne, à Paris tout en suivant des cours à l’Ecole pratique des Hautes Etudes où il obtient un diplôme en 1939. Mobilisé de 1939 à 1941, il est aux Rangiers puis à l’état-major à Delémont, au service du génie puis de la justice militaire. En 1944, il passe dans un service de renseignement fonctionnant à Porrentruy. En 1942, il est nommé professeur assistant au camp universitaire polonais de Fribourg. Il enseigne ensuite à Berne comme maître auxiliaire de français au gymnase (1943-1944) et à l’Ecole cantonale de Porrentruy. Il travaille également comme traducteur et rédacteur à la « Ligue suisse pour une économie rationnelle des transports » (1944).
Thèse de doctorat soutenue à Lausanne en 1949, publiée sous le titre Paul-Jean Toulet : l'oeuvre, l'écrivain (Ed. des portes de France, 1949). La poésie de Valéry (publié à Genève, P. Cailler, 1953) est accepté comme thèse d’habilitation par la faculté des Lettres de Berne en 1951. W. est alors nommé privat-docent à l’Université de Berne (1950). En 1955, il se retrouve à la tête de la chaire de littérature française de l’Université. Il va en rester le titulaire durant 30 ans. Collabore à la revue Curieux (1954-1955) et durant trente ans au Journal de Genève et à la Gazette de Lausanne. Doyen de la Faculté des lettres de l'Université de Berne (1959-1960).
Il est l’auteur d’études critiques sur Paul-Jean Toulet, Valéry, Mallarmé, Werner Renfer (publie ses oeuvres en trois volumes). Editeur des oeuvres de Lautréamont, Nouveau, Corbière et Cros dans la Pléiade, et de Jules Laforgue (deux volumes) et Charles-Albert Cingria (Oeuvres complètes en 17 volumes) à L'Age d'Homme. Dirige l’édition du Dictionnaire des littératures suisses publié à l'occasion du 700e anniversaire de la Confédération helvétique (Lausanne, Ed. de l'Aire, 1991).
Membre du comité directeur de Pro Helvetia (dès 1968). Président de la Fondation Schiller suisse (1974-1980). Fondateur, avec Jean Cuttat, des Editions des Portes de France en 1942. Codirecteur de la collection Langages (éd. La Baconnière), directeur de la collection Poche/Suisse (dès 1978). Initiateur, avec Tristan Solier et Hughes Richard, de la collection Jurassica (Pré Carré, Porrentruy).
Fondateur du Centre d'études Blaise Cendrars (1985). Auteur de l'Anthologie jurassienne (1964 et 1967), de la Vie des Saints du Jura (1979, réédité en poche à l’Age d’Homme en 1990), des Humanités provinciales (autobiographie), etc.
Président de l’Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts (1962-1971), il participe à sa fondation en 1950. Président de la commission de littérature de langue française du canton de Berne (1979-1985).
Lauréat du Prix de littérature pyrénéenne décerné par l’Académie des Lettres pyrénéennes de Pau (1954). Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (1964). Lauréat du premier Grand Prix culturel de la République et Canton du Jura en 1982 (aujourd'hui Prix des Arts, des Lettres et des Sciences). Nommé Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur (1982). Ses archives sont déposées en 1991 aux Archives littéraires suisses.

Emma Chatelain, 2/02/2009
Dernière modification: 5/03/2013

Fonds d'archives

Mémoires d’Ici (Saint-Imier), dossier documentation « Pierre-Olivier Walzer »

Bibliographie

Pierre-Olivier Walzer, revue Quarto, n° 11, 1999
Pierre-Olivier Walzer, le paladin des lettres : entretiens avec Jean-Louis Kuffer
, Lausanne ; Paris, 1999
Pierre-Olivier Walzer, professeur et écrivain, le 2 décembre 1991 à Berne , enregistrement vidéo, collection Plans-Fixes 1100, interlocuteur Bertil Galland
Claude Hauser, Aux origines intellectuelles de la Question jurassienne, Courrendlin, 1997
Le Quotidien jurassien, 1er et 2 décembre 2000
http://digibiblio.unibe.ch/digibern/ : Dozenten der Universität Bern 1528 bis 1984 (fiche 6.1.079 ; 5.3.2013)