Deutsch

Georges Ruedin SA

Fabrique de boîtes de montres fondée en 1926 à Bassecourt par Georges Ruedin et Albert Jaquat sous la raison sociale « Jaquat Ruedin et Cie ». Elle devient ensuite « Georges Ruedin » en 1933 puis « Georges Ruedin SA » en 1951 et « Manufacture Ruedin SA » en 2002.

Au début, Albert Jaquat s'occupe de la fabrication et du personnel alors que Georges Ruedin s'occupe de la partie commerciale. L'entreprise occupe les bâtiments de l'ancienne fabrique d'horlogerie de Bassecourt et les loue à la Société horlogère de Porrentruy Phénix Watch Co SA qui en est la propriétaire. En 1927, Jaquat et Ruedin rachètent les bâtiments et y font d'importantes transformations qui durent toute l'année 1928.
Un an plus tard, durement touchée par la crise économique mondiale, les associés décident de réorganiser l'entreprise et de créer une nouvelle société « Georges Ruedin » qui entre en vigueur le 1er novembre 1933.
En 1943, il décide d'y installer une nouvelle turbine faisant tourner une génératrice. Cette microcentrale produira de l'électricité jusqu'en 1990.

En 1971, elle est reprise par les Tréfileries Réunies SA, Bienne, puis par le Swatch Group en 1989.

Emma Chatelain, 5/03/2009
Dernière modification: 2/04/2009

Bibliographie

Jean-Daniel Kleisl, Piquerez SA et Ruedin SA. Le patronat de la boîte de montre dans la vallée de Delémont. L'exemple de E. Piquerez SA et de G. Ruedin SA à Bassecourt (1926-1982), Alphil, Delémont, 1999, p. 41, 43-48
Georges Cattin, Les centrales électriques jurassiennes, Saignelégier, 2006, p. 217-223

http://www.moneyhouse.ch (3.3.2009)
http://www.swatchgroup.ch/fr/brands_and_companies/production/manufacture_ruedin (3.3.2009)