Ruedin (famille)

Famille d'entrepreneurs originaire du Landeron.
Jämes (1833-1922) dirige la fabrique d'ébauches de Corgémont, succursale de la fabrique d'ébauches de Fontainemelon.
Deux de ses fils, Jämes (1869-1936) et Henri (1870-1956) ont été à la tête de la Fabrique d'horlogerie de Delémont. En 1896, les deux frères prennent des parts dans la société qui devient alors « Weber, Ruedin et Cie, Fabrique d'Horlogerie de Delémont ». En 1900, devenue « Ruedin et Cie », la fabrique est dirigée par Jämes seul. Elle devient une société anonyme en 1919 avec un conseil d'administration composé des deux frères Ruedin et de deux industriels de Delémont, Adolphe et Oskar Fasnacht. Dès 1921, les deux frères Ruedin ne font plus partie de la société. En 1926, la fabrique rejoint « Ebauches SA » et ferme ses portes deux ans plus tard.

Un troisième fils, le frère jumeau d'Henri, Georges (1870-1935) fonde au Noirmont en 1897, avec Léon Maître, la société en nom collectif « Maîtres Frères et Ruedin » active dans la fabrication d'horlogerie. En 1900, il se sépare de ses associés et crée, toujours au Noirmont, la société « Georges Ruedin ». En 1902, il est nommé directeur de la Société d'Horlogerie de Reconvilier qui devient en 1908, la « Société Horlogère Reconvilier (Reconvilier Watch Co) ». Georges Ruedin en est le directeur jusqu'à sa mort en 1935 et l'administrateur unique depuis 1928. Deux de ses fils, André (1902-1947) et Jean-Robert (1905-1997) lui succèderont à la tête de l'entreprise.
Son troisième fils, Georges (1895-1953) fonde en 1926, avec Albert Jaquat, la fabrique de boîtes de montres « Jaquat Ruedin et Cie » qui devient « Georges Ruedin » en 1933 puis « Georges Ruedin SA » en 1951. A ses débuts, l'entreprise bénéficie des commandes de l'entreprise dirigée par le père de Georges Ruedin, la Reconvilier Watch C°.


Généalogie :

Jämes (1833-1922)

Fils de Jämes : Jämes (1869-1936), Henri (1870-1956), Georges (1870-1935)

Fils de Georges : Georges (1895-1953), André (1902-1947), Jean-Robert (1905-1997)

Emma Chatelain, 5/03/2009

Bibliographie

Jean-Daniel Kleisl, Piquerez SA et Ruedin SA. Le patronat de la boîte de montre dans la vallée de Delémont. L'exemple de E. Piquerez SA et de G. Ruedin SA à Bassecourt (1926-1982), Alphil, Delémont, 1999