Deutsch

ETA SA Manufacture Horlogère Suisse (Granges)

ETA SA Manufacture Horlogère Suisse est née de la réunion de plusieurs fabriques indépendantes dont la création remonte à la fin du 18e s.

Fabrique d'Horlogerie de Fontainemelon
En 1793, Isaac et David Benguerel, Julien et François Humbert-Droz fondent la Fabrique d'ébauches de Fontainemelon (NE). En 1821, Jacob-Robert Tissot (1792-1865), gendre de Julien Humbert-Droz, entre au sein de l'entreprise. En 1825, à la mort de son beau-père, il se retrouve à la tête de l'entreprise qui devient alors Robert & Cie.
La première usine est construite en 1816.
En 1838, ouverture d'une succursale à Corgémont dans le but de bénéficier de l'énergie hydraulique de la rivière, la Suze. En 1865, au décès de Jacob-Robert Tissot, l'entreprise passe aux mains de ses deux neveux. En 1876, elle devient une SA avec la raison sociale « Fabrique d'horlogerie de Fontainemelon » (FHF). Elle compte alors 400 ouvriers pour une production annuelle de 240'000 ébauches.
En 1900, Paul Robert équipe tout un atelier de FHF de nouvelles machines-outils américaines et insuffle ainsi dans l'entreprise un esprit industriel novateur.
En 1913, FHF produit 1 million d'ébauches et emploie 1030 personnes.

2) ETA
En 1856, à Granges, un instituteur, Urs Schild et le Dr Girard fondent une fabrique d'ébauches. Elle est la plus ancienne fabrique d'horlogerie du canton de Soleure et est à l'origine de la maison ETA. Elle devient une manufacture en 1876.

3) AS
En 1896, Adolf Schild-Hugi fonde la fabrique d'ébauches AS à Granges.

En 1926, ETA, AS et FHF participent, avec d'autres entreprises, à la création d'Ebauches SA.
Durant la Deuxième Guerre mondiale, la production des ébauches est maintenue dans toutes les fabriques. ETA se profile comme premier fabricant d'ébauches dans le domaine des mouvements automatiques. En 1960, les trois grandes sociétés affiliées à Ebauches SA, AS, ETA et FHF occupent plus de 5500 personnes. En 1968, la FHF construit une nouvelle usine à Corgémont pour l'usinage des fournitures décolletées.
En 1978, ETA et AS (A. Schild SA) fusionnent.
En 1982, les structures entre ETA, FHF et EEM (Ebauches Electroniques Marin) sont simplifiées. La direction générale s'établit à Granges. Le marketing est centralisé à Marin. Les centres de production principaux se trouvent à Granges, Fontainemelon, Sion, Les Bioux et Marin. La même année, la fameuse « Swatch » est lancée aux Etats-Unis. Trois ans plus tard, en septembre 1985, la dix millionième est produite alors que le 7 avril 1992, la cent millionième sort des ateliers. La célèbre Flik Flak est lancée elle en 1987.

A la fin de 1983 se termine la fusion entre la SSIH (Société Suisse de l'Industrie Horlogère SA), comportant des fabriques d'horlogerie et des manufactures, et l'Asuag (Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG), producteur de pièces constitutives et de montres terminées possédant leurs propres marques. La nouvelle société issue de cette fusion prend la raison sociale « Asuag-SSIH Société Suisse pour l'Industrie Horlogère SA » puis, dès 1985, « SMH Société Suisse de Microélectronique et d'Horlogerie SA » et dès 1998, « The Swatch Group Ltd ».

1985 marque la fin de la réorganisation interne d'Ebauches SA qui devient « ETA SA Fabriques d'Ebauches » employant alors plus de 4000 personnes.
En 1991, les Fabriques de Fournitures FFB, Bonnétage (F) rejoignent le groupe ETA.
En 1992, l'ancienne fabrique de fournitures «Vénus» de Moutier est remise en activité (elle avait fermé ses portes en 1983) et ETA rachète l'usine Parrenin, à Villers-le-Lac (France), qui est intégrée à FFB (F).
En 1994, ETA dispose de 15 centres de production en Suisse (dans le Jura bernois : à Saint-Imier, Moutier et Corgémont jusqu'en 2003), 3 en France, 1 en Allemagne, en Thaïlande et en Malaisie, soit au total 21. En 1997, elle n'en possède plus que 2 en France mais un de plus en Chine.
En 1995, un bureau de vente est ouvert en Corée du Sud. La même année, un incendie ravage l'aile sud du centre de production de Fontainemelon qui est complètement détruite. Nouvelle usine inaugurée en 1997.

En 2003, ETA SA abandonne son appellation « Fabriques d'Ebauches » et adopte sa nouvelle raison sociale « Manufacture Horlogère Suisse ».

Emma Chatelain, 12/05/2009
Dernière modification: 29/06/2010

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici, dossier « Swatch Group », « ETA », « Longines, Swiss Timing »

Bibliographie

Paul Robert, La Fabrique d'horlogerie de Fontainemelon : une usine plus que centenaire : 1793, 1825-1925, Neuchâtel, Impr. Delachaux & Niestlé, 1925
Emile Baechler, La Fabrique d'horlogerie de Fontainemelon S.A., Neuchâtel, P. Attinger, [1961]
Bernard Romy, Le Meunier, l'horloger et l'électricien. Les usiniers de la Suze, 1750-1950, Intervalles, n° 69-70, automne 2004
Bernard Romy, La Suze, une rivière au parfum d'énergie ! [Enregistrement vidéo], Les Films de la Côte, 2008
Laurence Germiquet, « Swiss Timing », in Défis : régions, proximités, forum, idées, Moutier, 2008, n° 19, p. 32-33

German Vogt, « ETA », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 20.3.2006
German Vogt, « Ebauches », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 20.2.2006