Lachat, François (1942-)

Lachat, François (1942-)

Originaire de Bonfol, Porrentruy et Schelten (La Scheulte). Né le 2 août 1942 à Bonfol. Fils du Dr Joseph Lachat, il est le frère du juge Pierre Lachat, président de la SJE, et de Marie-Josèphe Lachat. Neveu de Marc Jobin. Il épouse Christiane Travelletti, fille d’Adolphe Travelletti, ancien conseiller national PDC valaisan et directeur de la Banque cantonale du Valais.
Etudes aux Collèges Saint-Charles et Saint-Maurice, puis aux Universités de Lausanne et de Fribourg où il obtient une licence en lettres et une licence en droit.
Très engagé dans les mouvements étudiants, il est président de la Société des étudiants suisses (1966-1967), membre du comité des Etudiants européens (1966-1967) et président du Mouvement universitaire jurassien, dont il est l'un des co-fondateurs (1966-1968).
Membre du comité directeur (1966) et vice-président (1971) du Rassemblement jurassien. Il devient en 1972 secrétaire général de l’Association pour la Défense des Intérêts du Jura (ADIJ), poste qu'il occupe jusqu'en 1978.
Membre du Parti démocrate-chrétien, député au Grand Conseil bernois (1970-1976) et président de la Députation jurassienne (1975-1976), président de l’Assemblée constituante (1976-1979), Ministre de la Coopération, des Finances et de la Police (1979-1994), membre de la présidence du PDC suisse (1982-1992), conseiller national (1995-2003), vice-président du PDC suisse (1997-2004).
Président d'honneur de la Fédération des fanfares démocratiques d’Ajoie (1997-).
Son engagement en faveur du développement économique régional le mène à siéger comme vice-président du comité d’action Pro Transjurane, vice-président de la Jeune chambre économique du district de Porrentruy, membre puis président (1995) du conseil d’administration de l’Association pour le développement économique du district de Porrentruy (ADEP). Il est en outre membre des conseils d’administration des Salines du Rhin (1979-1994), de la Banque cantonale du Jura (1987-1994), de Crossair (1987-1999), et du conseil de banque de la Banque nationale suisse (1983-1995). Co-fondateur et co-président de la Communauté de Travail du Jura (1985-1990), co-fondateur et vice-président de l'Assemblée des Régions d'Europe (1985-1994), membre du Parlementarians for Global Action, New York (1995-2001), membre de la délégation suisse à l'Union interparlementaire mondiale (1998-2003) et membre de la délégation suisse au Conseil de l'Europe (1998-2003). Membre du conseil de la Fondation Jean Monnet pour l'Europe (1995-).
Auteur d’un ouvrage historique sur les débuts du Parti conservateur jurassien intitulé Le Pays d’Ernest Daucourt, 1873-1884.

Pierre-Yves Donzé et Philippe Hebeisen, 11/09/2005
Dernière modification: 17/07/2012

Fonds d'archives

République et canton du Jura, Service des archives et de la documentation

Bibliographie

Charles-André Gunzinger et Denis Moine, L’Assemblée constituante jurassienne, Delémont, 1976
Daniel Jeanbourquin, Michèle Fringeli, Denis Moine, Jura souverain, Moutier, 1981
Les intérêts du Jura : bulletin de l'Association pour la défense des intérêts du Jura
, n° 12, décembre 1972, pp. 245-246 ; n° 3, mars 1973, p. 32 ; n° 11, novembre 1978, pp. 320-322
www.domainepublic.ch/articles/1174 (17.7.2012)