Faure, Gabrielle (1917-1996)

Originaire de Tramelan. Née le 29 novembre 1917 à Berne. Décédé le 30 septembre 1996 à Lausanne. Fille de Léon Degoumois (1891-1962). Mariée, deux fils.
Ecrivain, auteur de théâtre, romancière et nouvelliste, Gabrielle Faure est le pseudonyme de Marie-Rose Degoumois.
Etudes gymnasiales puis universitaires à Berne, elle travailla ensuite dans l’enseignement secondaire, gymnasial et universitaire à Berne et à Lausanne, où elle s'établit en 1945 et enseigne le français, d'abord au collège puis comme lectrice à l'Université de Lausanne. En 1977, elle commença à travailler en tant que journaliste à la Radio romande et au Service de presse suisse. De 1956 à 1979, elle met sur pied des jeux radiophoniques dans plusieurs pays d'Europe et entre peu à peu en littérature, où elle sera révélée au grand public par son recueil de nouvelles Evora. Elle a aussi écrit de nombeux textes pour le théâtre radiophonique et s’est également consacrée à la traduction de jeux radiophoniques et d'écrivains suisses alémaniques : oeuvres de Schiller, Herbert Meier, Helmut Schilling, Walter Diggelmann, Walter Kauer, Edouard König (Les noces de Cana Frank, 1977) et Peter Bichsel (Histoires anachroniques, 1981).
Membre de l'Association vaudoise des écrivains, de la Société suisse des écrivaines et écrivains, de Pro Litteris et du PEN-Club.
F. a reçu de nombreuses distinctions (cf. ci-dessous), ainsi que le Prix du livre vaudois pour l'ensemble de son œuvre (1989). Elle est l'une des toutes premières femmes élue membre de l'Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts.

Liste des écrits :
Heureux qui comme Ulysse, ou le Couple parfait, pièce en un acte, 1965
L’Altroviseur, récit fantastique, Maison Rhodanienne de Poésie, 1969 - Prix René Fonteret (1969) Île des Poètes
Ultimes recommandations, pièce radiophonique, 1973
Evora, recueil de nouvelles, Editions de l’Aire, 1979 - Prix Schiller (1980), Prix Alpes-Jura (1980) et Prix du Canton de Berne (1980/81, reçu en 1982)
L’Excavation, roman, Editions de l’Aire, 1982
La Source dans les sables, récits autobiographiques, Editions de l’Aire, 1984
La Nuit d’Autun, roman, Editions de l’Aire, 1986.

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 20/09/2005
Dernière modification: 19/02/2013

Bibliographie

Roland Stähli, Histoire de Tramelan. Tramelan, village de l’Erguel, tome 2, Tramelan, 1984, p. 643
René Godenne, Premier supplément à la Bibliographie critique de la nouvelle de langue française (1940-1990), Genève : Droz, 1992, p. 98 (la date du prix René Fonteret est erronée)
Passerelle : dix ans de prix littéraires du canton de Berne, Dole ; St-Imier : Canevas Editeur, 1993, p. 10
Alain Nicollier et Henri-Charles Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française, vol. 1, Genève : Ed. GVA SA, 1994, pp. 368-369
Roger Francillon (dir.), Histoire de la littérature en Suisse romande, vol. 4 : La littérature romande aujourd'hui, Lausanne : Payot, 1999, p. 441
André Wyss (dir.), Anthologie de la littérature jurassienne 1965-2000, Porrentruy : SJE ; Bienne : Editions Intervalles, 2000, pp. 473-474
Base de données des écrivains vaudois nés au 20e siècle : « Gabrielle Faure (1917-1996) » (13.2.2013)
www.a-v-e.ch/index.html (12.2.2013)
Palmarès du Prix de littérature des Alpes et du Jura remis par l'ADELF (12.2.2013)
www.literapedia-bern.ch/Faure,_Gabrielle (12.2.2013)