Juillerat, Arthur (1918-2013)

Né le 27 septembre 1918 à Undervelier. Décédé le 1er avril 2013 à Reconvilier. Epouse Adrienne Simon.
Après sa formation à l'Ecole d'agriculture de Courtemelon, il reprend l'exploitation du domaine familiale. En 1960, il est nommé économe du domaine agricole de Bellelay appartenant à la Maison cantonale de santé.
Engagé très jeune dans la vie publique, J. devient maire d'Undervelier à l'âge de 25 ans (maire durant 18 ans, réélu en 1948, 1952 et 1956). Membre du Parti des paysans, artisans et bourgeois (PAB), il est élu député au Grand Conseil bernois (1947-1950, 1954-1960) et membre de la Députation jurassienne (président de 1957 à 1958). En 1947, lorsqu'éclate l'affaire Moeckli, il s'engage au sein du Comité de Moutier. Dans la foulée, il est nommé dans la Commission d'étude du Grand Conseil bernois sur le problème jurassien (1948). Il rejoint ensuite les ranges antiséparatistes en devenant membre de l'Union des patriotes jurassiens (UPJ). En 1959, le Grand-Conseil bernois le nomme dans la commission d'étude pour un plébiscite jurassien.
Dès 1953, il siège comme membre francophone au Tribunal administratif du canton de Berne ; de 1972 à 1981, il siègera à la IIIe Chambre du tribunal des assurances et de 1982 à 1983 en tant que juge non permament des Chambres II-III de ce même tribunal.
Parallèlement, cet agriculteur assume diverses autres responsabilités, notamment chef de section, inspecteur des dégâts naturels et militaires, président du Syndicat chevalin Haute vallée de la Sorne.
Dès 1960, suite à sa nomination à Bellelay, il occupe de nouvelles fonctions politiques et dans diverses sociétés. Il devient alors maire de Saicourt (1961-1975) et président du Syndicat chevalin de Bellelay (dès 1962), ainsi que du syndicat d'élevage bovin. Son amour et sa connaissance très pointue des chevaux l'amènent à être l'un des membres fondateurs de la Fédération suisse d'élevage chevalin. Il est également expert cantonal et fédéral, membre des commissions fédrale et cantonale d'élevage chevalin, membre de la commission d'achats des chevaux pour l'armée et actif dans plusieurs commissions pour la promotion et le développement de la race Franches-Montagnes et demi-sang CH. A Bellelay, quantité d'étalons élevés par ses soins ont joué un rôle marquant dans la descendence des chevaux des Franches-Montagnes. En 1982, il publie un ouvrage consacré au 75e anniversaire du syndicat chevalin de Bellelay.
Officier cycliste à l'armée, il est mobilisé dans la régoin frontière des Rangiers durant la Seconde guerre mondiale. Il est promu premier-lieutenant en 1947 et enfin capitaine en 1968.

Philippe Hebeisen, 7/08/2013

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (St-Imier), dossiers lieux, « Saicourt »

Bibliographie

Le Quotidien Jurassien, 27 avril 2013
www.chronologie-jurassienne.ch (7.8.2013)
www.bijube.ch : 1956, 1967 (7.8.2013)
Arthur Juillerat, 75e anniversaire du syndicat chevalin de Bellelay, Bellelay, 1982, pp. 47-48