Nicol, Pierre Joseph (1737-1819)

Né à Soulce le 9 mars 1737. Décédé à Soulce le 15 mai 1819 (inhumé le 17). Fils de Joseph et de Marie née Beuchat.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1773 (9 mois), il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 27 mars 1773 ; il est ordonné sous-diacre le 18 décembre 1773, diacre le 26 février 1774, prêtre le 2 avril 1774 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 2 avril 1774 (post examen egregium).
Le 12 juillet 1774, il est nommé administrateur de la filiale de Soulce, sous l'autorité du curé d'Undervelier. Le 28 février 1777, il devient vicaire à Courchapoix, sous l'autorité du curé de Vicques (il y succède à Jean Baptiste Folletête). Le 7 juin 1781, il est investi du « vicariat perpétuel » de Courchapoix, suite au décès de Jean Jacques Aubry « de son vivant curé de Vicques » (ce qui faisait entrer en vigueur le décret du 30 juillet 1764, séparant Vicques de Courchapoix et l'érigeant en « vicariatum perpetuum »). Depuis 1787, Pierre Joseph Friche est vicaire administrateur de la paroisse de Courchapoix, aux côtés du curé N., devenu incapable d'administrer sa paroisse pour cause de maladie. Alité depuis de longues années, N. est dans sa paroisse de Courchapoix en 1798, puis va résider chez ses parents à Soulce. Il est encore cité comme résident à Soulce en septembre 1802 et en septembre 1804.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 10/05/2010

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 558
Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 188

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 455

Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)