Paumier, Jean Baptiste (1758-1818)

Né et baptisé à Cheveney le 22 juin 1758. Décédé à Saint-Brais le 14 octobre 1818. Fils de Jean Ignace « Paulmier » et de Marie Catherine née Salomon.
Après avoir reçu les ordres mineurs le 21 décembre 1781, il est ordonné sous-diacre le 22 décembre 1781, diacre le 25 mai 1782, prêtre le 21 décembre 1782 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 22 décembre 1782 (post examen notabiliter supra medio-critatem).
Il est cité comme vicaire à Courgenay de janvier 1783 à avril 1785 (registre des baptêmes). Le 3 janvier 1786, il est investi curé de Saint-Brais (paroisse devenue vacante par le décès de Claude Antoine Brossard). Il émigre à la Révolution, rentre en 1794 et reste caché. Cité comme desservant de Saint-Brais en août 1801, en septembre 1802 et en janvier 1803, il est confirmé dans cette fonction à la réorganisation et prête le serment lié à sa charge le 17 mai 1803 (à Saint-Brais).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 23/10/2005
Dernière modification: 11/05/2010

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 565
Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 190

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 467
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)