Richard, Jean-Baptiste (1729-1812)

Né à Saignelégier le 16 avril 1729. Décédé à Saratov (Russie) le 2 octobre 1812. Fils de Pierre Joseph Richardguenin et de Marie Madeleine née Guerry. Frère de Joseph (1741-1814), en religion Stanislas.
Après le gymnase et deux ans de philosophie à Porrentruy, il entre chez les jésuites à Landsberg le 28 septembre 1750 (noviciat 1750-1752). Après avoir accompli son magisterium (enseignant dans les classes inférieures du gymnase) à Fribourg en 1752-1754 et à Porrentruy en 1754-1757, il fait ses études de théologie à Ingolstadt (1757-1759) et à Dillingen (1759-1761). Il est ordonné prêtre à Augsbourg le 7 mars 1761. Après la troisième année de probation à Ebersberg (1761/62), il vient à Porrentruy ; il y fait sa profession (quatrième v'u) le 2 février 1766. Engagé d'abord dans le ministère pastoral (1762-1768), il devient ensuite « ministre » (proviseur) de sa communauté en 1768/69, puis professeur au collège (1769-1773), fonction qu'il continue d'exercer, même après la suppression de la Compagnie, jusqu'en 1790 environ. Il est aussi confrère de Saint-Michel (Porrentruy). En 1793, il se retire à Altdorf (UR), puis est engagé dès 1798 dans le ministère pastoral à Augsbourg. En 1801, il rejoint les jésuites de la Russie Blanche (mission de la Volga à Katharinenstadt).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 11/11/2005
Dernière modification: 11/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 117

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 489