Martin, Jean Jacques (1756-1805)

Originaire de Biederthal (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch, cant. Ferrette), né le 11 août 1756. Décédé le 28 février 1805 dans la maison de son frère Joseph Martin, aubergiste au Lion d'or à Zwingen. Fils de Jean Jacques et d'Elisabeth née Birsinger. Frère d'Etienne André (1764-1840).
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1783 et 1784, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 13 juin 1783 ; il est ordonné sous-diacre le 20 décembre 1783, diacre le 5 juin 1784, prêtre le 18 décembre 1784 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 19 décembre 1784.
Vicaire à Oberkirch (SO) pendant deux ans puis de la paroisse de Laufon à Röschenz depuis 1788, il y est administrateur du 6 novembre 1792 au 28 février 1793. Il se retire à Soleure en 1793, à Fribourg en 1795, dans la région de Ratisbonne en 1798. Constitué administrateur de Leimen jusqu'au retour du curé ou autre disposition le 10 novembre 1800, il n'accepte pas cette nomination. Cité comme résidant à Zwingen en septembre 1802, il est nommé desservant de Brislach à la réorganisation et prête le serment lié à son entrée en fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Delémont. Après sa mort, son successeur est François Ignace Meinrad Perinat (1760-1819).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 23/11/2005
Dernière modification: 3/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 179

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 427

Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)