Asuel, Henri II d' (?-?)

De la famille des nobles d'Asuel. Fils de Bourcard II, frère de Lutold.
En 1168, le pape Alexandre III demande à l'évêque de Bâle Louis de Frobourg d'excommunier plusieurs seigneurs de la région bâloise, dont Henri et son frère, accusés de diverses rapines contre le couvent cistercien de St-Alban. Cette querelle entre les sires d'Asuel et les grandes églises régionales n'est pas la seule. Henri, avoué de Saint-Ursanne, va aussi entrer en conflit avec cette dernière. Ces deux exemples témoignent des difficultés matérielles de la noblesse à la fin du 12e siècle. Comme beaucoup d'autres seigneurs, les Asuel n'ont pas assez de revenus pour vivre aussi fastueusement qu'ils le souhaitent. Même si dans les années 1170-1180, les Asuel sont à l'apogée de leur puissance et la première famille noble de la région jurassienne, ces événements sont le signe que la situation évolue et que le 13e siècle va voir un déclin de cette grande famille.

Emma Chatelain, 21/02/2006
Dernière modification: 23/02/2006

Bibliographie

Jean-Paul Prongué, « Les seigneurs d'Asuel, un lignage ajoulot au Moyen-Age », in ASJE, 1996, pp. 237-238, 241-242