Deutsch

Petit-Val

Petit-ValLa commune mixte du Petit-Val est une commune du canton de Berne, située dans l'ancien district de Moutier, dans l'arrondissement administratif du Jura bernois. Elle est née de la fusion des communes mixtes de Châtelat, Monible, Sornetan et Souboz et existe depuis le 1er janvier 2015. Elle compte 411 habitants pour une superficie totale de 2376 hectares (2015).
P. est issue du troisième projet de fusion dans l'histoire récente du Jura bernois, après Sauge et Plateau de Diesse – et le premier de cette série qui réussit au premier coup, c'est-à-dire sans aucun rejet aux urnes au cours du processus d'unification. Néanmoins, comme c'est le cas dans la plupart des fusions communales dans le Jura bernois, le nombre de communes désireuses de s'unir est plus grand au cours ou au début du projet qu'il ne l'est à son issue. Ainsi, Rebévelier adhère temporairement au projet et se retire définitivement suite au vote consultatif du 5 juin 2013 lors de son assemblée communale.
Un des arguments souvent cités au cours de la campagne et qui donne une possible explication pour ce déroulement relativement aisé sur le plan politique, consiste dans la petitesse des communes concernées. Monible, avec seulement 37 habitants, est la plus petite commune du canton de Berne avant la fusion. Tandis que la plus grande commune à fusionner, Souboz, comptait seulement 134 âmes. Ainsi, la difficulté de trouver du personnel qualifié et disponible pour occuper les postes des autorités communales et d'autres problèmes liés aux dimensions restreintes des entités politiques jouent un rôle important dans les discussions en amont de la votation.
Les premiers intentions de réunir les villages du Petit-Val au sein d'une seule entité politique datent de l'an 1873 - mais n'ont pas d'issue à cette époque. C'est donc en décembre 2008 qu'ont lieu les premières actions en vue de cette fusion. Les quatre communes du Petit-Val signent un contrat préliminaire relatif à des pourparlers de fusion avec 11 autres communes du Jura bernois. Il en résulte une étude stratégique en mars 2010, qui propose une collaboration étendue entres les 15 communes ainsi que trois fusions, dont le projet du Petit-Val. En mars 2011, les citoyens de Châtelat, Monible, Sornetan et Souboz soutiennent la fusion du Petit-Val lors d'une enquête auprès du corps électoral. C'est suite à ce résultat, et par une procédure de consultation, que Rebévelier adhère au projet. Ensemble, les cinq communes forment un comité de pilotage sous la présidence de Lucien Juillerat et décident de continuer le processus par une étude opérationnelle, dont le rapport est publié en mai 2013. Suit une nouvelle consultation de la population au cours des assemblées communales ordinaires de juin 2013, après quoi Rebévillier se retire et les autres s'engagent formellement dans le processus de votation.
Le scrutin décisif intervient le 16 mars 2014, simultanément dans les quatre communes restantes. Avec un taux de 72.95% de votes favorables, le projet est nettement accepté – bien que le degré de l'approbation varie fortement dans les différentes communes : Châtelat 60.61%, Monible 100%, Sornetan 88.89%, Souboz 57.57%. Le taux de participation total est très haut avec 84.72%.
Avec ses seulement 411 habitants, P. se trouve bien au-dessous du minimum de 1000 habitants prévu par le canton de Berne pour les fusions des communes. Mais en raison de l'union géographique que forment les quatre villages, le projet reçoit quand même le feux vert du canton. Le Conseil-exécutif approuve officiellement la fusion le 21 août 2014.
Lors des premiers élections communales, c'est l'ancien maire de Sornetan, André Christen, qui est élu premier maire de P., contre son adversaire Ami Gyger, conseiller communal de Souboz. Le 5 janvier 2015, la première séance de l'exécutif communal a lieu dans le bâtiment de l'Administration communale de P. à Souboz.

Kiki Lutz, 21/07/2016

Bibliographie

www.arjb.ch (consulté le 7.7.2016)
www.arjb.ch/upload/files/Fusion/RJB_14_12_12.pdf (consluté le 14.7.2016)
BE-PTV-EO: Fusion des Cinq Communes du Petit-Val, Rapport opperationel, Neuchâtel, mai 2015 (consulté le 7.7.2016)
Jounral du Jura, 12 juillet 2013, 14 mars 2014
www.jgk.be.ch (consulté le 7.7.2016)
www.petit-val.ch/crbst_35.html (7.7.2016)
Le Quotidien jurassien, 12 juilllet 2013
www.rfj.ch (16.3.2014)
www.rjb.ch (27.4.2014)
www.rts.ch (26.2.2014)

Iconographie

Armoiries de Petit-Val; source: Stiftung Schweizer Wappen und Fahnen (7.7.2016)

Lien: http://www.petit-val.ch/crbst_35.html