F | D

Laville, Vérène (Sœur Marie-Vérène du Christ-Roi) (1942-)

Née le 28 octobre 1942 à Chevenez. Fille de Joseph Laville et Cécile Laville, née Riat, paysans.
Suit l'école primaire et secondaire à Chevenez, puis travaille au ménage et à la ferme. En 1967 elle travaille comme aide-infirmière à l'hôpital de Fribourg et de 1967 à 1970 à l’école d'infirmières à Sion, puis une année en qualité d'infirmière à l'hôpital de Delémont.
En fin 1971 L. entre au Monastère des Capucines de Montorge (FR) où elle s'engage définitivement en 1976.
Supérieure de la Communauté dès 1978 et pour 9 ans. Deux autres mandats s'y ajouteront en 1993 et 2002.
Durant ces années, de nombreuses adaptations ont lieu au sein de la communauté, dues en particulier au renouveau liturgique suite au concile Vatican II, particulièrement au niveau de l'accueil des fidèles, ainsi que de nouvelles installations pour la fabrication des hosties, livrées partout en Suisse et au Lichtenstein, ainsi que diverses restaurations dans le monastère.


Auteur·trice du texte original: Jean-Marc Boillat, 29/03/2019

Dernière modification: 26/07/2019

Bibliographie

www.rts.ch (12.04.2009)
Leo Hilber et al., Les Capucines de Montorge : au Monastère Saint-Joseph, Fribourg, Fribourg : Éditions Saint-Paul, 1980, p. 59

Informations transmises à l’auteur par Vérène Laville (25.10.2018)

Suggestion de citation

Jean-Marc Boillat, «Laville, Vérène (Sœur Marie-Vérène du Christ-Roi) (1942-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/1003746-laville-verene-soeur-marie-verene-du-christ-roi-1942, consulté le 08/02/2023.

Catégorie

Biographie
Biographie