Lachat, Marie-Josèphe (1954-)

Lachat, Marie-Josèphe (1954-)Originaire de La Scheulte. Née le 27 août 1954 à Saignelégier. Fille de Joseph Lachat (1910-1981), médecin, et de Marie-Thérèse Jobin, mère de famille, secrétaire et comptable de cabinet médical. Petite-fille de Arnold Jobin (1879-1951). Quatre frères aînés : François Lachat (1942-), homme politique ; Jean-Marc Lachat (1944-), dentiste ; Philippe Lachat, étudiant en sciences (1944-1966), et Pierre Lachat (1948-), juge. Confession chrétienne, catholique-romaine.

Première cheffe du Bureau de la condition féminine (BCF). Assistante pastorale.

Après une scolarité dans des classes mixtes à Bonfol et Porrentruy, L. obtient son certificat de maturité en juillet 1973 au Lycée cantonal de Porrentruy. Elle étudie ensuite à l’Université de Neuchâtel (Licence en sciences sociales, 1977). En 1978, elle effectue un stage de cinq semaines auprès de Monique Pelletier, ministre française déléguée à la Condition féminine et à la Famille depuis 1978. En 1997, L. obtient une Maîtrise en Théologie de l’Université de Strasbourg, puis, en 2014, un CAS en accompagnement spirituel à l’Université de Neuchâtel.

Bureau de la condition féminine
De 1979 à 1995, L. est la première cheffe du Bureau de la condition féminine (BCF, actuel Bureau de l’égalité EGA) à Delémont. Revendication de l’Association féminine pour la défense du Jura (AFDJ) portée par Valentine Friedli (1929-2016) au sein de l’Assemblée constituante, la création du BCF est, en 1979, une première en Suisse (suivront les Bureaux de l’égalité de Genève, St Gall, Bâle (1987) et Berne, Zürich, Neuchâtel (1990)). Lors de son entrée en fonction le 5 mars 1979, L. se souvient avoir été accompagnée dans un bureau totalement vide par Pierre Boillat (1944-, PDC, en charge de la santé), alors ministre de tutelle du BCF (1979-1993, Odile Montavon, ministre en charge du Département de l’éducation, lui succède en 1994). La mission du BCF est d’améliorer la condition féminine, de favoriser l’accès des femmes à tous les degrés de responsabilités dans le canton et d’éliminer les discriminations dont elles peuvent faire l’objet (art. 44 Cst. Ju.). Aux côtés notamment de Guite Theurillat (engagée au BCF de 1979 à 1988) puis de Suzanne Gafner, Marie-Anne Rebetez et Fabienne Gigandet, L. met sur pied la structure du BCF, ses activités, un journal (Inform’Elles, 1982-1994), participe à divers congrès nationaux et internationaux (conférences des Bureaux de l’égalité; assemblées d’associations féminines; colloque à Martigny sur les discriminations dans le droit, 1987; Conférence mondiale sur les femmes à Copenhague, UN Women, 1980; Commission de la condition de la femme, Vienne 1989; Centre d’aide "clinique juridique" pour femmes en Afrique, 1991 - 1993) et intervient régulièrement dans la sphère publique. Elle collabore avec la Commission consultative du BCF (Commission de l’égalité) et avec les organisations féminines (création par le BCF du Centre de liaison des associations féminines jurassiennes (CLAFJ) en 1983). Durant son mandat, L. reste membre de l’AFDJ (depuis 1974) et fait partie de la Commission fédérale des questions féminines (dès 1981). En 1995, le Gouvernement jurassien décide de ne plus communiquer ses ordres du jour au BCF, comme il le faisait jusqu’alors. Mise face au fait accompli, L. s’inquiète du retrait d’un moyen d’information et de réflexion important pour le BCF, qui permettait d’intervenir lorsque se posaient des questions touchant à l’égalité. Elle annonce sa démission le 8 mars 1995. Karin Marti Gigon (1965-) devient directrice du BCF en 1996.

Engagement au sein de l’Église catholique
La spiritualité occupe une place importante dans la vie de L. depuis toujours. Parallèlement à l’obtention d’un Master en théologie (1997), L. devient assistante pastorale dans l’Unité Pastorale des Sources (1995-2001), dans l’Unité Pastorale Saint Germain (2001-2009) puis dans l’Unité Pastorale Sainte Colombe (2009-2018). Dès 1999, L. est directrice du Centre Saint-François à Delémont (1999-2018. Successeur : Olivier Daucourt) et responsable de formation des adultes pour le Jura pastoral (2001-2018). Le 29 juin 2018, elle quitte son bureau à Delémont et part sac au dos pour un pèlerinage de quatre mois à Saint-Jacques de Compostelle. Depuis 2019, L. est théologienne en pastorale pour l’Espace pastoral Ajoie – Clos du Doubs, en charge du Pôle-Adultes. Selon ses termes, la théologie féministe lui permet de relier tous ses engagements : « je suis féministe, écologiste et sensible aux inégalités parce que je suis chrétienne » (entretien du 28 avril 2022). L. apprécie également la musique et particulièrement le chant. Elle est directrice de la Sainte Cécile à Bonfol (1972-1995) et de l’ensemble vocal Exultate (depuis 1983). De 1976 à 2013, elle est membre du comité de la Fédération des Céciliennes du Jura (FCJ), fait partie de sa commission de musique (1976-2013) et y est aumônière (2004-2013).

Anne-Valérie Zuber, 9/06/2022

Fonds d'archives

BCF: Bureau de la condition féminine, 1970-2006, Archives cantonales jurassiennes (ArCJ)

Bibliographie

Eliane Ballif, « La sapeuse-pompière et le jardinier d’enfants », in RTS : Table Ouverte, 9.12.1990 https://www.rts.ch/archives/tv/information/table-ouverte/10458387-la-sapeusepompiere-et-le-jardinier-denfants.html (consulté le 19.04.2022)
Canal Alpha (éd), « Quand la Question jurassienne traite de contraception », 5.1..2021, https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/24614/quand-la-question-jurassienne-traite-de-contraception (consulté le 19.04.2022)
Bureau de l’égalité Jura EGA (éd), 1979-2009 : le Bureau de l'égalité a 30 ans, D'égal à égalE, n° 9, juin 2009
Bureau de l’égalité Jura EGA (éd), Panneaux de l’exposition « Profil d'archives: 35 ans d'égalité jurassienne », 2015
Timy Hürlimann, Anne-Valérie Zuber, « Le Bureau de la condition féminine au Jura : institutionnalisation d’un mouvement social inédit », in Cahiers d’histoire de la SJE, 2022 [à paraître]
Timy Hürlimann, La politisation des questions de sexualité dans un canton en construction. Contraception, avortement et éducation sexuelle dans le Jura entre 1971 et 1991 à travers l’institution du planning familial de Delémont, Mémoire de master en sciences historiques sous la direction de Prof. Anne-Françoise Praz, Université de Fribourg, 2022 (non publié)
Timy Hürlimann, « Le planning familial dans le canton du Jura. Contraception, avortement et éducation sexuelle (1971-1991) », Conférence organisée par la Société Jurassienne d’Émulation, Cycle « Sexualité. Contraception. Maternité », 5.11.2021, 20 :00, Porrentruy, Salle des hospitalières, https://youtu.be/1CEkfVCjwkM (consulté le 19.04.2022)
Sarah Kiani, De la révolution féministe à la Constitution, Lausanne, Antipodes, 2019, p.162
Sarah Kiani, Entre Simone et Brigitte. De la révolte à la spiritualité, film documentaire, 2013
Marie-Josèphe Lachat, « À propos de théologie féministe », in Informe’Elles, n°20, 1987
Stéphanie Lachat, Les bureaux de quelle égalité ?, Mémoire de DEA en Études genre, Université de Genève, 2003.
Stéphanie Lachat, Anne-Marie Steullet, « L’effervescence au féminin », in Panorama du pays jurassien 3, 1993.
Denis Moine, « Marie-Josèphe Lachat », in RTS, 9.5.1980, https://www.rts.ch/archives/tv/information/un-jour-d-ete/3471619-mariejosephe-lachat.html  (consulté le 19.04.2022)
Jura Pastoral (éd), « Nouvel itinéraire pour Marie-Josèphe Lachat », 2018, https://www.jurapastoral.ch/jura-pastoral/Actualites/Nouvel-itineraire-pour-Marie-Josephe-Lachat.html (consulté le 19.04.2022)
Pascal Tissier, « Conférence de Marie-Josèphe Lachat », in Jura Pastoral (éd), https://www.jurapastoral.ch/jura-pastoral/Actualites/Conference-de-Marie-Josephe-Lachat.html (consulté le 19.04.2022)
« Marie-Josèphe Lachat s’en va », in Le Nouvelliste, 9.3.1995
« À Vienne, conférence sur l’égalité des droits. Marie-Josèphe Lachat y a participé », in Le Franc-Montagnard, 6.7.1989
« Rencontre valaisanne des femmes. Un bureau de la condition féminine pour quoi faire ? », in Journal de Sierre, 29.09.1987
« Lachat, Marie-Josèphe », in Chronologie jurassienne. https://www.chronologie-jurassienne.ch/fr/003-PERSONNES/L/Lachat--Marie-Jose-phe.html (consulté le 12.01.2022)

Informations transmises par Marie-Josèphe Lachat, le 28.04.2022, à Delémont.

Iconographie

Marie-Josèphe Lachat © Jura Pastoral