F | D

Hertig, Charles (1908-1965)

Originaire de Rüderswil. Né le 8 juin 1908 à Bienne. Décédé le 9 novembre 1965 à Evilard. Fils de Friedrich Hertig et Olga Sessler. Epouse Gertrud Dietschi le 8 septembre 1933, mariage dont sont issus six enfants.

Ecoles obligatoires à Bienne. Apprentissage commercial au sein de la Banque cantonale de Berne (BCBE) à Bienne et parallèlement cours à l'Ecole de commerce. S'ensuivent des séjours à Madrid (embauche dans une firme d'exportation de montres), Barcelone (où il travaille pour Omega lors de l'exposition universelle de 1929) et Londres, où il trouve un emploi dans une fabrique de papier durant son séjour d'environ une année.

En septembre 1933, il épouse la fille du pasteur de Seon (AG) puis s'installe à Barcelone. Lors de l'éclatement de la Guerre civile espagnole en 1936, le jeune couple retourne en Suisse. H. travaille alors deux ans dans l'imprimerie familiale à Bienne (Fr. Hertig & Co.) et s'occupe parallèlement de l'entreprise d'exportation de montres qu'il a fondé, Charles Hertig Exportations d'Horlogerie SA. En 1938, il est nommé chef de vente de la fabrique d'horlogerie Certina, à Granges, et contribue grandement à faire connaître la marque au niveau mondial. En 1950, il rachète la fabrique d'horlogerie Altus, à Bienne, puis, aux côtés de Certina, prend une participation dans la fabrique d'horlogerie Glycine en 1951 avant de la reprendre totalement à son compte en 1953, lorsqu'il quitte la maison Certina. H. regroupe ses deux acquisitions pour former Glycine+Altus (Fabriques d'horlogerie Glycine et Altus SA) en 1960, société qu'il préside et dirige. Après la mort de son père en 1957, il reprend la présidence du conseil d'administration de l'imprimerie Hertig et Cie SA, Arts graphiques. H. est également président du conseil d'administration de la Fabrique d'horlogerie Vinca SA.

Au sein de la Fédération horlogère (FH), il était membre du groupe de travail de la péninsule ibérique, président du groupe de travail Allemagne, représentant de la FH au sein du comité Allemagne de l'ASUAG et au sein de l'école de Königstein et d'un certain nombre de comités concernant le Marché suisse.

Membre de la société d'étudiants Commercia Biennensis.

Auteur·trice du texte original: Philippe Hebeisen, 12/01/2023

Bibliographie

Journal suisse d'horlogerie et de bijouterie, 4, 1967, p. 554

Le Journal du Jura, 11 et 12 novembre 1965

Bieler Tagblatt, 12 novembre 1965

Der Bund, 11 novembre 1965

Feuille officielle suisse du commerce (FOSC), n° 292, 13 décembre 1950, p. 3195 ; 203, 31 août 1951, p. 2190 ; 172, 28 juillet 1953, p. 1850

Iconographie

Bieler Tagblatt, 12 novembre 1965, p. 3

Suggestion de citation

Philippe Hebeisen, «Hertig, Charles (1908-1965)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/1003914-hertig-charles-1908-1965, consulté le 05/02/2023.