Brossard, Jean Baptiste (1736-1801)

Baptisé à Saignelégier le 24 juin 1736. Décédé à Saignelégier le 5 mars 1801 (inhumé le 6 au cimetière). Fils de Pierre Antoine et de Marie Françoise née Simon. Filleul du curé Jean Jacques Laporte (1680-1755).
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1757/58 et 1759, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 5 février 1758 ; il est ordonné sous-diacre le 31 mars 1759, diacre le 14 avril 1759, prêtre le 9 juin 1759 (à Porrentruy ; dispense d'âge). Il est approuvé pour la première fois le 27 juillet 1759. Il est vicaire de Saignelégier de septembre 1759 à décembre 1761 et de novembre 1762 à mars 1768 ; en 1770, il est à Saignelégier, chez ses parents. Un dénommé « J.-B. Brossard » est cité comme vicaire à Phaffans (F, Territoire de Belfort) du 21 octobre 1767 au 18 juin 1770. Le 3 octobre 1771, B. est nommé curé d'Ocourt-Lamotte (paroisse vacante par la promotion d'Etienne Joseph Hulmann à la paroisse de Montfaucon). Le 20 décembre 1785, il résigne ses fonctions et est nommé curé de Courtedoux (paroisse vacante par la démission de François-Joseph Guinens), mais renonce déjà à ses fonctions le 24 août 1786. Dans le registre des baptêmes et des décès de la paroisse de Saignelégier, il est cité comme parochus resignatus ex Courtedoux et pro tempore administrator, de février à novembre 1793.
En 1793, il prête le serment d'égalité-liberté et s' enrôle ensuite dans la Garde nationale. Il révoque le serment et est réduit le 20 novembre 1795 pour quelque temps à la communion laïque. Il n'a pas persévéré. Il renonce à ses fonctions et les reprend chez le curé Copin au Noirmont.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 3/10/2005
Dernière modification: 10/11/2009

Bibliographie

E. Folletête, « Rauracia sacra », in Actes SJE, 36, 1931, p. 116
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 216