Clémençon, François Matthieu (1757-1848)

Né à Rossemaison le 20 septembre 1757. Décédé à Rossemaison le 8 avril 1848 (inhumé le 10 à Courrendlin). Fils de Nicolas et de Barbe née Frossard.
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1782 et 1783, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 24 mai 1782 ; il est ordonné sous-diacre le 21 décembre 1782, diacre le 14 juin 1783, prêtre le 20 décembre 1783 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé pour la première fois le 20 décembre 1783.
Il est vicaire à Lapoutroie (F, Haut-Rhin, arr. Ribeauvillé) de mai 1785 à avril 1788. C'est sans doute à ce moment-là qu'il devient vicaire à Courtételle. Le 31 mai 1794, il est investi curé de Courtételle et y reste 8 ans. Encore cité comme desservant de Courtételle en octobre 1801 et en septembre 1802, il devient desservant de Bourrignon à la réorganisation, soit le 27 mai 1803 ; il a prêté le serment lié à son entrée en fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Delémont. Le 15 août 1813, il est nommé curé de Fréland (F, Urbach, canton de Lapoutroie) et le 1er avril 1814, curé de Miécourt (il succède à Jacques Joseph Froté, qui s'est retiré fin mars). En 1828, il se retire à Rossemaison.
Auteur de Mémoires de Messire Clémençon, curé de Miécourt, sur la Révolution dans l'Evêché de Bâle, de 1792 à 1815, préface et notes explicatives d'Arthur Daucourt, Porrentruy, Société typographique, 1901 (III + 33 p.)

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 16/09/2005
Dernière modification: 19/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p.127
André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 403
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 2
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)