Noblat, Nicolas (1736-1803)

De Courtavon, il y naît le 26 décembre 1736 et y meurt le 7 décembre 1802. Fils de Jean-Pierre et d'Agathe née Biétry. Dernier abbé de Lucelle de 1790 à 1792.
Entre au noviciat le 26 décembre 1736 ; profès le 27 décembre 1761 ; tonsure et ordres mineurs à Lucelle en 1762 ; sous-diacre le 5 juin 1762 ; diacre le 17 décembre 1763 ; ordonné prêtre à Porrentruy le 16 juin 1764. Curé d'Oberlarg (1764), il est ensuite secrétaire de l'abbé Grégoire Girardin (1777) puis son coadjuteur (dès 1781). Elu abbé le 9 avril 1790. Le mois suivant déjà, a lieu l'inventaire du couvent et de ses biens avec mise sous séquestre, si bien que N. n'a en fait pratiquement pas le temps de faire usage de ses fonctions. Le 2 octobre 1792, il est expulsé de Lucelle avec les derniers religieux. Il réside un temps à Saint-Urbain puis à Salem (abbayes-filles de Lucelle) avant de venir finir ses jours parmi sa famille, à Courtavon.

Emma Chatelain, 23/10/2005
Dernière modification: 17/02/2006

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 559
André Chèvre, « Lucelle », in Helvetia Sacra, III / 3, 1982, pp. 310-311